Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Météo pour la semaine : poursuite des conditions anticycloniques

En cette fin janvier, le contexte météorologique demeure caractérisé par une langue anticyclonique qui s'étire de l'Afrique jusqu'à l'Europe. De l'air anormalement doux/chaud est advecté au sein de cet anticyclone. Comme nous vous le disions dans notre article d'HIER, les hautes pressions vont durablement se maintenir, au moins tout au long de la première décade de février. Conséquemment, la sécheresse va continuer de s'aggraver et les températures vont demeurer au-dessus des normales saisonnières

Entre demain mardi et mercredi, le petit flux marin présent dans les basses-couches de l'atmosphère continue d'engendrer des entrées maritimes. Ces nuages bas sont plus tenaces entre l'Hérault et l'Aude, mais débordement par moments vers le Roussillon et une partie du Gard. Durant ces deux journées, de rares pluies ne sont pas exclues, notamment aux abords de l'Espinouse, mais c'est simplement insignifiant. Avec la bascule du flux, le ciel va se dégager mercredi en fin de journée. 

Ces nuages bas maintiennent des températures moins chaudes, mais demeurant quand même bien au-dessus des normales de saison. On prévoit 11/12°C sur le piémont des Cévennes dans les zones nuageuses, mais souvent 15 à 16°C sur les basses plaines, où le soleil sera de retour l'après-midi. Pour la deuxième partie de semaine, le flux repasse au Nord/Nord-Ouest avec le retour du mistral et de la tramontane. Les rafales atteignent souvent 60 à 70 km/h dans les secteurs exposés : vallée du Rhône, Aude, ou encore le nord du Roussillon, parfois et temporairement 80 km/h

Le soleil va se voiler de nuages élevés et sera donc tamisé ce jeudi, puis il va plus franchement s'imposer entre vendredi, samedi et dimanche. L'influence du mistral et de la tramontane vont légèrement dimuner de jour en jour, sans disparaître. Bref, le passage à février sera fera donc sous la douceur. Les températures maximales vont reprendre de la couleur avec souvent +16 à +18°C sur notre région et ponctuellement +20°C près du Roussillon

Ce n'est qu'entre le 5 et le 10 février que l'on pourrait - au conditionnel car ce n'est pas encore certain - assister au retour des ondulations sur l'Atlantique. Rien de passionnant dans un premier temps, mais une probabilité significative que des anomalies dépressionnaires (talwegs) se rapprochent de la France. Dans un scénario prudent, cela apporter des pluies sur les deux tiers Ouest et Nord de la France, et une perturbation venant s'échouer sur le nord de notre région en étant faible (Lozère, Aveyron et au mieux le Gard). Bref, rien de passionnant. Baisse relative des températures, avec trois flocons possibles sur les sommets en fin de perturbation. 

Il va falloir suivre l'après 10/02 avec des scénarios qui partent dans tous les sens et qui peuvent favoriser l'installation de températures plus froides en deuxième quinzaine de février. Nous misons d'ailleurs sur ce scénario : le retour du froid. La mauvaise nouvelle demeurre au niveau des précipitations : ces dernières semblent majoritairement déficitaires

Google+

Nos derniers Articles

Dégradation : pluies et chutes de neige...

1) Analyse du contexte météorologique pour la nuit à venir et demain dimanche :  A l'heure de rédaction de cet article (18h00) - nous sommes sous l'influence d'un vaste système dépressionnaire qui glisse du Royaume-Uni vers la France....

02 mars 2024 à 18:00

Lire la suite

Épisode méditerranéen : fortes pluies en...

Analyse du contexte météorologique en ce week-end des 2 & 3 mars 2024 :  Une dorsale anticyclonique est actuellement redressée entre les Açores et le Groenland et va se propager temporairement vers l'Islande et la mer de Norvège d'ici ce...

02 mars 2024 à 12:00

Lire la suite

Perturbation ce week-end : des pluies copieuses...

Analyse du contexte météorologique en cette fin de semaine et pour le week-end à venir :  Ce vendredi, une dorsale anticyclonique s'étire des Açores jusqu'au Groenland. Elle favorise un décrochage polaire fortement dépressionnaire,...

01 mars 2024 à 18:00

Lire la suite

Risque de neige à très basse altitude ce...

Cet hiver 2023-2024 a été totalement vide de suspense pour celles et ceux qui espéraient de la neige en plaines. Sans que cela soit une certitude dans notre climat, nous avons habituellement plusieurs tentatives hivernales permettant de croire (parfois à...

29 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite