Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

L'ouragan IRMA : alerte maximale sur les Antilles avec des vents excédant 350 km/h !

NOAA

L'ouragan Irma s'apprête ces prochaines heures à concerner les Antilles, avec un impact destructeur sur les îles de Saint-Martin et Saint-Barth. Cet ouragan, est ce mercredi 06 septembre 2017 classé en catégorie 5. Il s'agit désormais d'une intensité sans précédent depuis que des observations et des relevés sont effectués par l'homme sur l'Atlantique. Pour information, la pression centrale d'IRMA s'est abaissée à 916 hPa la nuit dernière (heure France métropolitaine) avec des vents atteignant environ 190 nœuds, soit plus de 350 km/h. Il est de ce fait nettement plus intense que Harvey où les vents n'avaient pas dépassé les 115 nœuds. Irma est en conclusion nettement plus intense que Gilbert et Wilma où les rafales s'étaient approchées de 160 à 170 nœuds.

Le national Hurricane Center qui représente le Centre National des Cyclones illustre ce matin la trajectoire de cet ouragan extrême. C'est précisément sur les îles au nord des Antilles que le risque est à son paroxysme avec des rafales de vent d'une sévérité absolue au plus proche du mur de l’œil cyclonique. 

Si cet ouragan circulera nettement plus rapidement que le précédent Harvey, il est toutefois autrement plus puissant. Les phénomènes météorologiques attendus sont des des vents atteignant d'ici la mi-journée (heure France métropolitaine) 300 à 320 km/h sur les îles au nord des Antilles. Les quantités de précipitations pourraient attendre jusqu'à 300 ou 400 mm en quelques heures. Enfin, c'est une houle monstrueuse qui est entrain de se former en mer et de progresser avec l'onde cyclonique. Les vagues pourraient atteindre, ponctuellement, jusqu'à 12 mètres de hauteur. Des dégâts extrêmes sont de ce fait redoutés.

Ces prévisions, extrêmement inquiétantes, ont poussé les services institutionnels (Météo-France) à placer les îles de Saint Martin et de Saint Barthelemy en vigilance violette. Cette vigilance implique des mesures de confinement pour la population de ces deux îles, avec un impact majeur prévu dans les six prochaines heures. La Guadeloupe et la Martinique sont en vigilance rouge mais l'ouragan sera d'une intensité moindre et "plus ordinaire" pour ces deux îles. 

Au passage de l’œil de l'ouragan, une brève accalmie sera observée. Toutefois et nous insistons bien là-dessus, il s'agira d'une accalmie par définition temporaire. Le mur cyclonique à l'arrière de l’œil favorisera la reprise de vents violents et d'abondantes pluies. Cet ouragan va donc se produire entre le milieu de matinée et la mi-journée (heure France métropolitaine).

Notez enfin qu'une nouvelle tempête tropicale est en formation au cœur de l'Atlantique. Un nouvel ouragan pourrait donc se développer au cours des dix prochains jours, avec une intensité et une trajectoire pour le moment indéterminées de façon précise. Cette tempête a été nommée Jose par le national Hurricane Center : 

Google+

Nos derniers Articles

Très fortes chaleurs avant un risque d'orages...

La chaleur s'accentue avec un pic attendu au cours des prochaines 72h. Nous devrions d'ailleurs nous approcher des 40°C sur les départements qui bordent la basse vallée du Rhône : le Gard, le sud Ardèche/Drôme, le Vaucluse ou encore le nord des...

17 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Jusqu'à 40°C entre Languedoc et Provence...

Il a déjà fait chaud ce mardi et ce n'est qu'un début puisqu'un épisode caniculaire se confirme UNIQUEMENT sur nos régions Méditerrannéennes. C'est à dire que pendant que nous serons proches des 40°C, le reste de la France...

16 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une semaine très chaude : près de 40°C...

La chaleur a été modérée ce lundi mais la hausse des températures va s'amorcer plus franchement dès ce mardi. Le pic de chaleur est attendu en fin de semaine, avec des maximales qui pourraient largement dépasser les 35°C sur nos...

15 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Fortes chaleurs la semaine prochaine : jusqu'à...

Notre année 2024 est bien plus respirable. Après un printemps bien arrosé, nous craignions un retour de bâtons pour cette période estivale mais les modèles saisonniers n'ont pas cessé de faire machine arrière avec des prévisions...

14 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite