Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Changement de temps : à quoi s'attendre pour nos massifs ?

Il continue de faire beau et chaud sur une grande partie de la France ce vendredi. Cependant, nous connaissons les premiers signes de faiblesse de l'anticyclone et ce matin, le quart Nord-Ouest du pays connait les premières pluies, après plusieurs semaines de soleil et de chaleur. Sur le Sud de la France, les entrées maritimes sont plus tenaces. Demain, l'ensemble du territoire sera concerné par une baisse des températures avec une douceur plus modérée. Quelques flocons pourront même tomber sur les crêtes alpines avec des quantités proches de 5 cm dès 3000 m d'altitude. La semaine prochaine, c'est une France coupée en deux qui est attendue avec, au Nord, un temps assez frais, fraicheur renforcée par une bise assez soutenue, et au Sud, une succession de perturbations. Mais quid de la neige en montagne. Va-t-elle enfin réussir à blanchir quelques surfaces montagneuses ?

Les premiers scénarios d'ARPEGE entrevoient, après deux journées de transition dimanche et lundi, le retour de conditions perturbées lundi soir par flux de Sud. Nous pouvons évoquer le risque d'un épisode pluvieux modéré au niveau des Cévennes. Ces pluies peuvent s'étendre en direction des Alpes. Un saupoudrage pourra s'opérer avec une limite pluie-neige se situant autour de 2500 mètres d'altitude. Cependant, avec ce flux assez doux, la limite pluie-neige devrait remonter en fin de nuit de lundi à mardi pour atteindre 2800 m. Nous pourrons observer des valeurs proches de 10 à 15 cm de neige, notamment sur la Chartreuse, et jusqu'à 40 cm sur le Mont Blanc. Quant aux autres massifs, la limite pluie-neige est beaucoup trop haute pour un quelconque saupoudrage, mis à part sur le Pic du Midi de Bigorre où des traces pourront être visibles.

 


Carte : Cumuls de neige modélisées entre aujourd'hui et mardi selon ARPEGE (Meteociel).

 

Pour la suite de la semaine, la masse d'air sur le Sud de la France semble se tropicaliser avec un fort apport en humidité et en douceur avec un flux de Sud continuel. De ce fait, l'isotherme 0°C parait se caler pendant un bon moment à des seuils compris entre 2500 et 3500 mètres d'altitude. Malheureusement, l'ensemble des stations devraient alors rester vert et la seule chance d'observer la neige durant cette période est de grimper sur les plus hautes crêtes des massifs, où quelques centimètres supplémentaires pourront se déposer.

La tendance pour la semaine d'après semble à nouveau pessimiste. Même si l'isotherme 0°C tend à baisser très légèrement pour se caler entre 2000 et 2500 mètres d'altitude sur le secteur de Chamonix par exemple, ce seuil parait insuffisant pour que la neige à chaque perturbation blanchisse l'ensemble des massifs alpins. De plus, il paraîtrait que le système perturbé responsable des chutes de neige sur les crêtes s'évacue autour du 24 octobre, laissant l'anticyclone regonfler petit à petit, et par conséquent, le temps sec de revenir sur l'Europe Occidentale. Cette tendance est tout de même à confirmer.

Diagramme GEFSDiagramme : Ensemble GEFS pour les 15 prochains jours concernant les précipitations (en bas) et l'isotherme 0°C (en haut).

Google+

Nos derniers Articles

Vers l'arrivée d'une nouvelle goutte froide...

Le semaine a débuté sous le signe de l'instabilité avec des pluies et même des orages qui ont circulé notamment entre le Languedoc et le Massif-Central. Pour la semaine à venir, nous aurons quand même une hausse des températures...

27 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Nouvelles pluies ce lundi puis retour de...

Nous venons de connaître un week-end plutôt agréable avec un ensoleillement généreux sur les plaines Méditerranéennes et des températures assez chaudes. On a atteint près de 26°C à Nîmes ce dimanche. Pour...

26 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers un retour temporaire de l'anticyclone...

L'ex marais barométrique qui vient de nous concerner s'est enfin résorbé tout en se dirigeant vers l'Anglette. On assiste au retour progressif des hautes pressions anticycloniques. Peut-on espérer que cet anticyclone s'installe durablement ? Réponse...

25 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Amélioration des conditions météorologiques...

L'été tarde à arriver cette année. Si les chaleurs parfois exceptionnelles et précoces des années précédentes étaient anormales, il est à noter que ce mois de mai 2024 pourrait être le premier sous les normales...

24 mai 2024 à 18:00

Lire la suite