Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Votre météo pour Noël : le froid va-t-il s'installer en France ?

Le redoux a gagné toute la France ces dernières heures. Il va persister jusqu'au milieu de semaine, avant une baisse progressive des températures d'ici le week-end à venir. Cette baisse s'annonce ordinaire, consécutive au passage d'une petite goutte froide d'origine maritime. Après un début/milieu de semaine doux à très doux selon les secteurs, le week-end s'annonce plus frais avec le retour du mistral et de la tramontane en méditerranée. Gel limité la nuit en raison du vent mais maximales très fraîches, notamment dans les couloirs à vent. Bref, rien de transcendant. Un schéma habituel à cette période de l'année.  

Durant le week-end, un puissant anticyclone va se constituer depuis l'Afrique du nord jusqu'à la France. Les pressions atmosphériques vont s'élever entre 1040 et 1045 hPa. Qu'on se le dise clairement : ces hautes pressions devraient se maintenir au moins 5 jours sur notre pays. Cela coincide sur nos régions méditerranéennes à un temps ensoleillé, avec assez peu de vent. Les nuits devraient être fraîches en plaine (gelées blanches possibles) mais douces en altitude par inversions thermiques. En journée, douceur de partout. Pas ou peu de précipitation(s). Cette circulation semble bloquée jusqu'au 20 décembre au moins. Ci-dessous, on retrouve le positionnement de l'anticyclone quand il sera à son paroxysme de solidité : 

C'est après le 20 décembre que les incertitudes débutent. Certains modèles - dont le performant CEP - voient la poursuite du schéma anticyclonique (avec quelques ondulations qui favorisent un temps assez frais sur les plaines par inversions thermiques). En montagne, l'anticyclone apporterait par contre de la douceur et peu de précipitations. D'autres emboitent le pas vers une circulation méridienne : à savoir l'élévation de l'anticyclone en direction de l'Islande et la mise en place simultanée d'un décrochage froid et dépressionnaire sur l'Europe

Les modèles GFS et GEFS, certes moins fiables que CEP, insistent à ce sujet avec un flux de nord dynamique autour de Noël. Ce scénario est à considérer, car les projections saisonnières ont évolué en ce sens ces derniers jours également. ATTENTION toutefois : nous n'annonçons pas encore la mise en place d'un gros coup de froid ou d'une vague de froid. Si on s'intéresse à la moyenne de tous les modèles, on retrouve environ 35% des scénarios qui basculent vers un scénario vraiment hivernal, tout autant qui voient la coulée froide principale passer plus à l'Est de nos frontières et environ 30% qui voient la poursuite du schéma anticyclonique. Il est donc trop tôt pour trancher ! Cela se ressent clairement sur l'écart type ci-dessous qui montre bien que la fiabilité de modélisation des centres d'actions est faible entre le Groenland et l'Islande (là où l'anticyclone pourrait remonter) : 

Cela veut dire qu'au sein de l'ensembliste CEP (qui regroupe une vingtaine de modélisations) il y a plusieurs scénarios en faveur du blocage nordique (anticyclone qui s'élève vers le Groenland ou l'Islande). La question à laquelle nous ne pouvons répondre avec certitude à cette heure est la suivante : l'anticyclone va-t-il remonter vers les hautes latitudes ou doit-on redouter qu'il persiste près de notre pays ? Les modèles saisonniers insistent sur la mise en place d'ondulations de plus en plus fortes en se rapprochant de cette fin 2023

Ainsi, s'il est encore difficile d'y voir bien clair, nous retiendrons en ce 11 décembre que les scénarios "sont ouverts" à long terme (pour cette fin d'année). Nous ne sommes pas persuadés que l'anticyclone va rester bloquer des semaines comme ce fut le cas ces derniers hivers. Le contexte dépressionnaire continue de gagner du terrain sur les modèles saisonniers (aussi bien CFS que CEP) ce qui est une indication supplémentaire. Un scénario médian est aussi possible autour de Noël : celui d'un air frais piégé dans les basses-couches sous l'anticyclone (un ressenti assez hivernal). Une situation passionnante à suivre qui devrait se décanter progressivement dans les prochains jours. 

Google+

Nos derniers Articles

Week-end instable et chaleur retardée

Nous venons de connaître, à quelques heures du solstice d'été, une journée assez maussade avec des passages nuageux et des pluies. Ces dernières ont été plus copieuses sur l'Est de la région. Alors que nous envisagions...

20 juin 2024 à 18:00

Lire la suite

Nouvelles pluies ce jeudi : jusqu'à 30 mm...

De nouvelles précipitations sont attendues dès la nuit prochaine et demain jeudi sur nos régions Méditerrannéennes. Si elles s'annoncent assez faibles entre le Roussillon et l'Ouest du Languedoc, elles pourraient finalement s'avérer copieuses...

19 juin 2024 à 18:00

Lire la suite

Pluies orageuses avant la mise en place...

Il fait chaud ce mardi, notamment aux abords du Rhône où les thermomètres se sont envolés jusqu'à 33°C. Nos services confirment un temps instable pour la deuxième partie de semaine, avec des pluies et des orages accompagnés de sable....

18 juin 2024 à 18:00

Lire la suite

Pluies sableuses cette semaine avant l'arrivée...

Une dégradation attendue entre le 20 et le 21 juin va s'accompagner d'averses, de pluies et parfois même d'orages. On en a déjà parlé mais ces pluies vont s'accompagner de sable. Par ailleurs, cette dégradation sera ensuite relayée...

17 juin 2024 à 18:00

Lire la suite