Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Vers une fin octobre pluvieuse ?

Plus nous nous approchons de la mi-octobre et plus le changement de temps se confirme. Les conséquences directes de cette évolution synoptique restent incertaines mais étant donné que nous partons de températures exceptionnelles (nombreux records mensuels rappelons-le), nous nous dirigeons forcément vers une baisse des températures. La question est de savoir si elles baisseront uniquement de quelques degrés nous laissant au-dessus des moyennes de saison ou si une réelle baisse est attendue nous apportant enfin un temps automnal.

Les dernières actualisations démontrent que les hautes pressions pourraient progressivement s'isoler vers la Scandinavie pour la suite et fin de ce mois d'octobre. Cela permettrait aux dépressions de s'isoler plus facilement en direction de la Méditerranée dans un flux orienté à l'Est sur la majeure partie de l'Europe.

Ce flux d'Est, le fameux Moscou-Paris que nous espérons en hiver pour avoir de la neige, draine de l'air continental en provenance de l'Europe de l'Est. Si ce schéma venait à s'installer, nous aurions une baisse des températures assez sensible. Ce temps plus frais sera globalement sec sur une partie de la France mais comme expliqué précédemment, nous pourrions compter sur un temps dépressionnaire en Méditerranée avec une probabilité de pluie plus importante sur les régions Méditerranéennes.

Si la baisse des températures est importante pour retrouver des conditions plus normales pour un plein cœur d'automne, ce sont surtout les précipitations qui manquent cruellement. Climatologiquement parlant, le mois d'octobre est habituellement le mois le plus pluvieux de l'année sur notre région qui est généralement placée sous le signe des perturbations Méditerranéennes à cette période de l'année.

La carte ci-dessus représente l'anomalie de précipitations pour la dernière semaine d'octobre. On remarque bien en orange, les secteurs plus secs en Scandinavie sous l'effet des hautes pressions tandis qu'en vert, nous retrouvons de meilleures possibilités pluvieuses en se rapprochant de la Méditerranée. Cela confirme donc le contexte probable (mais incertain) pour cette fin octobre qui pourrait enfin renouer avec des conditions automnales sur notre région.

Des précipitations durables et une baisse des températures sont des éléments que nous attendons avec impatience. Si les plus égocentriques ne sont pas de cet avis, cela ne change pas le fait que nous vivons une période exceptionnellement sèche et chaude et qu'un changement de temps est plus que souhaitable, il est nécessaire et vital.

Google+

Nos derniers Articles

Vers de nouveaux orages cette semaine !

Ce mois de mai 2024 est remarquablement instable sur la France avec des précipitations souvent excédentaires. Pour la semaine à venir, nos services météorologiques confirment la mise en place de nouveaux orages parfois forts. Ils ne toucheront pas...

19 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

A quand le retour du beau temps ?

Des orages parfois forts ont concerné le département du Gard ce samedi. Les cumuls atteignent 43 mm à Uzès, où les vignobles ont été impactés par de nouvelles chutes de grêle. Vous êtes nombreux à nous poser...

18 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Orages localement violents ce vendredi !

Nous sommes dans une période particulièrement instable. Une goutte froide stagne actuellement sur le Golfe de Gascogne entre France et Espagne. Elle draine de l'air marin relativement doux et humide près du sol tandis que l'air frais persiste en altitude. Ce...

17 mai 2024 à 14:00

Lire la suite

Risque d'orages forts ce vendredi : grêle...

L'instabilité est encore assez importante avec des averses et des orages sur la région. De nouveaux orages, probablement plus structurés que ceux des derniers jours, se confirment ce vendredi 17 mai 2024. Ils pourraient parfois produire de la grêle et d'intenses...

16 mai 2024 à 18:00

Lire la suite