Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Vers la première vague de froid en Europe

En cette fin de semaine, nous assistons au retour très temporairement de l'anticyclone. La dorsale anticyclonique située sur l'Atlantique, entre les Açores et l'Irlande, parvient à se rabattre pour 24h environ sur notre pays. Cela explique pourquoi les températures de ce vendredi s'annoncent un peu moins fraîches que celles de la veille. Toutefois, nos prévisionnistes surveillent d'ores et déjà le décrochage polaire qui s'opère actuellement en Scandinavie. Il s'annonce bien plus consistant et froid que le précédent. 

D'ici le week-end à venir, l'anticyclone va se reconstituer entre les Açores et l'Islande. Cela va obliger le décrochage polaire à envahir l'Europe. Son paroxysme est attendu à l'écart de nos frontières Françaises, entre l'Allemagne, la Pologne et la Russie. Toutefois, l'air froid va tout de même déborder en direction de la France, dont les régions méditerranéennes. Ce n'est probablement qu'un début car selon les dernières modélisations, le flux pourrait se continentaliser encore d'un cran d'ici début décembre. Voici les dernières prévisions. 

Pour demain vendredi, le fait marquant reste le vent qui est très actif autour de la méditerranée. Les températures reprennent 1 à 2°C en général. Nouvelle baisse des températures dès ce week-end. Samedi s'annonce bien ensoleillé, avec toujours beaucoup de mistral et de tramontane. La tramontane va faiblir dans la nuit de samedi à dimanche, favorisant des gelées blanches sur les plaines de l'Hérault, de l'Aude et des Pyrénées-Orientales dimanche au lever du jour. Pas de gel sur le Gard, notamment en vallée du Rhône, où le mistral persiste. 

Dimanche, mise en place d'un voile nuageux. Malré un vent + faible que les jours précédents, on sent que l'air froid progresse puisque les maximales atteignent difficilement les 11 à 12°C sur nos plaines (c'est inférieur aux normales saisonnières). Il fait froid sur les reliefs, avec un petit degel au-dessus de 1200 m d'altitude environ. Quelques flocons peuvent saupoudrer l'Aubrac, la Margeride et les Pyrénées à assez basse altitude mais avec des quantités insignifiantes. En bref, si le froid s'accentue sur le nord et l'est de la France, on ne parle pas de vague de froid en méditerranée, mais d'un coup de froid ordinaire (pour le moment). La suite... Elle est toujours incertaine, mais les modèles de prévisions proposent de + en + de scénarios hivernaux. On commence avec le modèle CEP de ce matin : 

Pour les derniers jours de novembre, le dynamisme dépressionnaire semble augmenter près de la France, favorisant une aspiration des basses pressions continentales situées sur l'Europe du centre. Dans ce contexte, le flux pourrait passer au secteur Est à Nord-Est. De l'air plus froid pourrait envahir notre pays d'ici début décembre. Il y a toutefois des nuances à apporter. Certains modèles voient le froid généralisé, avec peu de précipitations. D'autres voient le froid gagner surtout le nord de la France, alors que le sud serait exposé au passage d'anomalies dépressionnaires (moins froid, mais bien + humide)

A ce titre, les diagrammes de prévision réagissent un peu plus tous les jours, avec de l'humidité probable autour de la méditerranée vers le 2 décembre. Scénario retenu à cette heure : les modèles saisonniers CFS et CEP accentuent l'anomalie froide en première décade de décembre. Les modèles déterministes et ensemblistes ne sont pas encore dans ce scénario là, mais on ressent que cela évolue progressivement vers l'installation de conditions bien hivernales sur toute l'Europe. On peut imaginer une hausse de l'humidité début décembre, suivie du gel à l'arrière des perturbations lors des nuits dégagées et de températures maximales en baisse. La descente d'air froid pourrait être + sérieuse entre l'Allemagne et le nord de la France. Les ajustements à venir seront intéressants, car des évolutions sensibles sont encore possibles (y compris vers un scénario + humide et + froid)

 

Google+

Nos derniers Articles

Jusqu'à 40°C entre Languedoc et Provence...

Il a déjà fait chaud ce mardi et ce n'est qu'un début puisqu'un épisode caniculaire se confirme UNIQUEMENT sur nos régions Méditerrannéennes. C'est à dire que pendant que nous serons proches des 40°C, le reste de la France...

16 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une semaine très chaude : près de 40°C...

La chaleur a été modérée ce lundi mais la hausse des températures va s'amorcer plus franchement dès ce mardi. Le pic de chaleur est attendu en fin de semaine, avec des maximales qui pourraient largement dépasser les 35°C sur nos...

15 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Fortes chaleurs la semaine prochaine : jusqu'à...

Notre année 2024 est bien plus respirable. Après un printemps bien arrosé, nous craignions un retour de bâtons pour cette période estivale mais les modèles saisonniers n'ont pas cessé de faire machine arrière avec des prévisions...

14 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Point météo pour la semaine à venir : un...

Ce week-end des 13 & 14 juillet est estival près des régions Méditerranéennes, sans excès. Il fait beau et modérément chaud. Nos prévisionnistes surveillent un risque orageux localisé près des reliefs lundi...

13 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite