Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Vers de nouvelles perturbations en Méditerranée ?

Après un très long moment sans pluie, nous sommes entrés dans une période bien perturbée. En effet, les hautes pressions se sont décalées de notre pays laissant les dépressions Océaniques venir jusqu'à la France. Actuellement, une goutte froide très dynamique s'est enfoncée sur le Maroc. Bien qu'elle soit éloignée, elle génère un puissant flux de Sud sur toute la Méditerranée qui remonte jusqu'à nous. C'est ce flux qui est responsable de ce sable en quantité importante transporté directement depuis le Nord de l'Afrique.

En passant au-dessus de la mer, il se charge également en humidité ce qui donne ces nombreux nuages et localement de petites pluies. Ainsi, avec des pressions anticycloniques, le temps reste maussade sur notre région malgré des températures en hausse. Ces prochains jours et jusqu'à ce week-end, la goutte froide va remonter du Maroc pour stagner entre l'Algérie et les Baléares.

Carte : Tropicaltidbits

Les conditions vont donc très peu évoluer pour la suite de la semaine avec des nuages nombreux jour après jour pouvant laisser passer quelques éclaircies comme demain sur l'Est de la région au profit d'un voile nuageux temporairement plus fin. De manière générale, nous serons sous les nuages jusqu'à ce week-end. Côté pluie, la dépression étant éloignée, elle ne nous influencera qu'indirectement. Dans ce contexte, les précipitations s'annoncent faibles et éparses.

D'ici ce week-end, nous attendons 1 à 5 mm sur les secteurs les moins arrosés (notamment l'Est du Languedoc), jusqu'à 40 voire 50 mm en allant entre l'Ouest de l'Hérault, l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Nous précisons qu'il s'agit de pluies s'étalant sur plusieurs jours et donc sans aucune conséquence hydrologique. La situation pourrait quelque peu évoluer en début de semaine prochaine.

Carte : Tropicaltidbits

Une bulle de hautes pressions va s'élever vers la Scandinavie. Elle va permettre la mise en place d'un flux d'Est continental sur l'Europe permettant à l'air froid de rester en embuscade. Avec des hautes pressions haut perchées, cela permettra aux dépressions de circuler plus bas près de la Méditerranée. Ainsi, nous attendons probablement de nouvelles perturbations la semaine prochaine dans un contexte qui pourrait être assez frais.

La fiabilité n'est pas bonne pour cette période car nous serons une nouvelle fois au carrefour de plusieurs intéractions entre le flux d'Est froid sur l'Europe centrale et les perturbations qui pourraient remonter de mer. Le contexte global pourrait ressembler à ce que nous connaissons actuellement avec de nombreux nuages et probablement un nouveau risque de pluie sur notre région et potentiellement de neige sur nos reliefs. Situation à suivre car cela va certainement évoluer d'ici là.

Google+

Nos derniers Articles

Épisode méditerranéen : fortes pluies en...

Analyse du contexte météorologique en ce week-end des 2 & 3 mars 2024 :  Une dorsale anticyclonique est actuellement redressée entre les Açores et le Groenland et va se propager temporairement vers l'Islande et la mer de Norvège d'ici ce...

02 mars 2024 à 12:00

Lire la suite

Perturbation ce week-end : des pluies copieuses...

Analyse du contexte météorologique en cette fin de semaine et pour le week-end à venir :  Ce vendredi, une dorsale anticyclonique s'étire des Açores jusqu'au Groenland. Elle favorise un décrochage polaire fortement dépressionnaire,...

01 mars 2024 à 18:00

Lire la suite

Risque de neige à très basse altitude ce...

Cet hiver 2023-2024 a été totalement vide de suspense pour celles et ceux qui espéraient de la neige en plaines. Sans que cela soit une certitude dans notre climat, nous avons habituellement plusieurs tentatives hivernales permettant de croire (parfois à...

29 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Prévisions météo : vers une nouvelle perturbation...

1) Analyse du contexte météorologique ce 28 février et perspectives pour début mars :  L'épisode pluvio-neigeux qui a concerné l'Aude et les Pyrénées-Orientales est désormais terminé. Si les précipitations...

28 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite