Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Temps plus agité pour la seconde partie d'octobre

C'est clairement le sujet principal en ce moment : le changement de temps. Après des semaines d'ennui, de calme plat, la météo pourrait enfin devenir plus intéressante. Et nous ne parlons pas que d'un point de vue de météorologues mais bien évidemment aussi du besoin en eau que nous avons et d'avoir tout simplement un temps de saison. Nous sommes déjà de plus en plus sous l'influence maritime avec une humidité dans les basses couches qui se traduit par la présence de nombreux brouillards en matinée. Dès que le soleil est suffisamment haut dans le ciel, les nuages se dispersent et nos après-midis sont plus ensoleillées.

Cette humidité n'apporte rien de concret mouillant tout juste les surfaces. Ce que nous attendons, ce sont des précipitations consistantes et durables. Ce samedi, une perturbation atténuée est attendue. Malheureusement, les pluies se feront rares et faibles avec des cumuls dérisoires. En bref, cela sera bien insuffisant. Cependant, cette petite dégradation marquera le début d'un changement de circulation atmosphérique à l'échelle de l'Europe.

La carte de gauche ci-dessus représente le contexte synoptique actuel avec encore des hautes pressions bien présentes nous protégeant des perturbations mais favorisant aussi les phénomènes de basses couches comme les brouillards. La carte de droite est une prévision pour la journée du 17 octobre soit une échéance de +6 jours par le modèle Européen CEP. Le premier constat est le net retrait des hautes pressions, notamment en direction du Nord du Royaume-Uni. Notre pays pourrait alors se retrouver au conflit de plusieurs masses d'air.

Le premier flux viendrait du Nord et aurait pour conséquence de rabattre de l'air plus frais voir froid sur la France. Le second pourrait venir de petites dépressions qui parviendraient à glisser sous le bloc anticyclonique entre le Sud de l'Atlantique et la Méditerranée. Il serait donc un peu plus doux mais surtout plus humide. Dans ces conditions, nous pouvons attendre une baisse des températures qui pourrait aussi s'accompagner d'un temps plus agité et donc pluvieux.

Le fait d'être au carrefour de plusieurs influences apporte une bonne fiabilité à un changement de temps mais a contrario une mauvaise fiabilité au type de changement qui prendra le dessus. Pour illustrer ces incertitudes, nous avons mis les accumulations de précipitations d'ici 9 jours via le modèle GFS (carte de gauche) et le modèle CEP (carte de droite). Ce sont des scénarios isolés à ne pas prendre au pied de la lettre mais cela montre simplement que les conséquences varient beaucoup entre les modèles.

En conclusion, nous pouvons être assurés de la fin du règne de l'anticyclone sur notre pays. La faiblesse des pressions devrait permettre l'installation d'un temps plus agité pour la suite de ce mois d'octobre ce qui reste bien plus logique d'un point de vue saisonnier. Les températures aussi vont baisser de manière certaine mais l'ampleur de la baisse demande à être affinée d'ici là.

Google+

Nos derniers Articles

Très fortes chaleurs avant un risque d'orages...

La chaleur s'accentue avec un pic attendu au cours des prochaines 72h. Nous devrions d'ailleurs nous approcher des 40°C sur les départements qui bordent la basse vallée du Rhône : le Gard, le sud Ardèche/Drôme, le Vaucluse ou encore le nord des...

17 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Jusqu'à 40°C entre Languedoc et Provence...

Il a déjà fait chaud ce mardi et ce n'est qu'un début puisqu'un épisode caniculaire se confirme UNIQUEMENT sur nos régions Méditerrannéennes. C'est à dire que pendant que nous serons proches des 40°C, le reste de la France...

16 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une semaine très chaude : près de 40°C...

La chaleur a été modérée ce lundi mais la hausse des températures va s'amorcer plus franchement dès ce mardi. Le pic de chaleur est attendu en fin de semaine, avec des maximales qui pourraient largement dépasser les 35°C sur nos...

15 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Fortes chaleurs la semaine prochaine : jusqu'à...

Notre année 2024 est bien plus respirable. Après un printemps bien arrosé, nous craignions un retour de bâtons pour cette période estivale mais les modèles saisonniers n'ont pas cessé de faire machine arrière avec des prévisions...

14 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite