Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Sécheresse 2023 : les projections pour le printemps à venir

Avril débute. Si quelques averses affectent les reliefs, la situation ne cesse de s'aggraver concernant la sécheresse, notamment sur les plaines Méditerranéennes. Le réveil de la végétation ne laisse quasiment plus de place au remplissage des nappes s'il se mettait à pleuvoir... Sauf qu'il ne pleut pas ! L'enjeu est désormais d'espérer de bonnes précipitations d'ici cet été, afin d'éviter une sécheresse historique également en surface (menace pour les cultures, pour la gestion de l'eau potable, mais aussi pour le risque d'incendies). 

Les projections pour le printemps 2023 sont malheureusement assez pessimistes. Concernant avril, le modèle saisonnier CFS confirme une anomalie de hautes pressions sur une grande partie de l'Europe, dont la France. Le paroxysme anticyclonique (en rapport à la normale) se situerait près des Îles Britanniques. En bref, une grande partie du pays devrait connaître des précipitations déficitaires, dont nos régions Méditerranéennes. 

Seul le littoral Espagnol est susceptible d'espérer une situation plus arrosée. A voir si cela remontera jusqu'au Roussillon, zone la plus sévèrement touchée par la sécheresse. Les températures seraient au-dessus des moyennes saisonnières, avec une anomalie de +1/+1.5°C par rapport aux normes, et cela malgré le coup de fraîcheur en début de mois. Concernant le mois de mai, ce n'est pas mieux, pour éviter de dire que c'est même pire ! 

Les conditions sont réunies pour la mise en place d'un solide anticyclone sur toute l'Europe de l'Ouest, avec des températures élevées et un temps très sec. Les reliefs s'en sortiraient mieux, avec quelques orages liés aux brises de pente. Les premiers coups de grosse chaleur sont probables, avec pourquoi pas 35°C en Méditerranée et dans le Sud-Ouest ? En bref, contexte propice à l'aggravation de la sécheresse.

Et juin, dans tout ça ? Le contexte anticyclonique dominerait encore sur toute l'Europe. Cela augure un temps probablement chaud et globalement assez sec. Le risque d'orages serait tout de même en augmentation, surtout près des reliefs et parfois sur un axe Sud-Ouest / Nord-Est. Méditerranée assez peu exposée malheureusement... Canicules plus que probables. 

Les conditions sont réunies pour que l'été soit très chaud, bien ensoleillé et globalement sec à très sec. En espérant que nos prévisions soient fausses. 

Google+

Nos derniers Articles

Vers de nouveaux orages cette semaine !

Ce mois de mai 2024 est remarquablement instable sur la France avec des précipitations souvent excédentaires. Pour la semaine à venir, nos services météorologiques confirment la mise en place de nouveaux orages parfois forts. Ils ne toucheront pas...

19 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

A quand le retour du beau temps ?

Des orages parfois forts ont concerné le département du Gard ce samedi. Les cumuls atteignent 43 mm à Uzès, où les vignobles ont été impactés par de nouvelles chutes de grêle. Vous êtes nombreux à nous poser...

18 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Orages localement violents ce vendredi !

Nous sommes dans une période particulièrement instable. Une goutte froide stagne actuellement sur le Golfe de Gascogne entre France et Espagne. Elle draine de l'air marin relativement doux et humide près du sol tandis que l'air frais persiste en altitude. Ce...

17 mai 2024 à 14:00

Lire la suite

Risque d'orages forts ce vendredi : grêle...

L'instabilité est encore assez importante avec des averses et des orages sur la région. De nouveaux orages, probablement plus structurés que ceux des derniers jours, se confirment ce vendredi 17 mai 2024. Ils pourraient parfois produire de la grêle et d'intenses...

16 mai 2024 à 18:00

Lire la suite