Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Risque de très fortes chaleurs, le point ce mardi matin

Actuellement, le flux de Sud-Ouest nous apporte un temps lourd mais assez contrasté dans les températures. En effet, le vent marin souffle régulièrement sur la région. En passant sur une mer encore fraiche, le vent se rafraîchit et vient tempérer nos plaines littorales. À cela se rajoute la présence d'entrées maritimes par moments laissant peu de place au soleil de réchauffer l'atmosphère. À l'inverse, le vent marin perd de sa capacité à rafraichir l'air ambiant dans l'intérieur des terres où il apporte seulement un taux d'humidité élevé. Les températures sont élevées mais sans excès. Pour autan, le ressenti est bien chaud et lourd.

Cette situation devrait persister encore quelques jours, tant que notre pays sera pris en étau entre les hautes pressions sur l'Europe de l'Est et les dépressions sur le Nord de l'Atlantique. Ce que nous surveillons, c'est le possible éloignement des dépressions (actuellement sur la Grande-Bretagne) en direction de l'Atlantique. Si une dépression s'installait sur l'Océan, elle pourrait servir de pompe à chaleur.


Carte : Tropicaltidbits

Une dépression tourne dans le sens inverse des aiguilles d'une montre dans notre hémisphère. Ainsi, en se plaçant sur l'Atlantique, cela nous placerait dans un flux de Sud avec de l'air venant directement sur Nord de l'Afrique (voir schéma ci-dessus). Il s'agit d'une situation que nous avions rencontrée très fréquemment en 2022 et qui nous avait valu d'importantes périodes caniculaires. En effet, si ce schéma venait à se confirmer, les modélisations s'envolent rapidement avec plus de 40°C sur notre région.

L'échéance n'est pas si lointaine avec un premier pic de très fortes chaleurs dès ce week-end. Toutefois, nous restons prudents car des incertitudes demeurent. En effet, si la dépression se rapproche trop de notre pays, nous pourrions rapidement retrouver un flux de Sud-Ouest semblable à ce que nous avons actuellement. Autrement dit, la chaleur persistera mais pas avec les excès du scénario précédent.


Carte : Infoclimat

Ci-dessus, il s'agit de la carte communément appelé spaghettis car chaque tracé représente un scénario de l'ensembliste GEFS. On remarque bien les cercles sur le Nord de l'Atlantique au Sud de l'Islande. Ils représentent chacun un emplacement possible de la dépression. Ces scénarios différents peuvent avoir des conséquences différentes sur notre région.

Cependant, au vu des éléments en notre possession, nous estimons que le scénario très chaud voire caniculaire possède une assez bonne fiabilité. Les incertitudes sont plus présentes sur l'intensité et la durée de ces très fortes chaleurs. Illustration ci-dessous des températures maximales modélisées par le modèle Américain GFS. Il est possiblement extrême mais cela montre les possibilités à l'échelle de la France.


Carte : Météociel

Google+

Nos derniers Articles

Week-end instable et chaleur retardée

Nous venons de connaître, à quelques heures du solstice d'été, une journée assez maussade avec des passages nuageux et des pluies. Ces dernières ont été plus copieuses sur l'Est de la région. Alors que nous envisagions...

20 juin 2024 à 18:00

Lire la suite

Nouvelles pluies ce jeudi : jusqu'à 30 mm...

De nouvelles précipitations sont attendues dès la nuit prochaine et demain jeudi sur nos régions Méditerrannéennes. Si elles s'annoncent assez faibles entre le Roussillon et l'Ouest du Languedoc, elles pourraient finalement s'avérer copieuses...

19 juin 2024 à 18:00

Lire la suite

Pluies orageuses avant la mise en place...

Il fait chaud ce mardi, notamment aux abords du Rhône où les thermomètres se sont envolés jusqu'à 33°C. Nos services confirment un temps instable pour la deuxième partie de semaine, avec des pluies et des orages accompagnés de sable....

18 juin 2024 à 18:00

Lire la suite

Pluies sableuses cette semaine avant l'arrivée...

Une dégradation attendue entre le 20 et le 21 juin va s'accompagner d'averses, de pluies et parfois même d'orages. On en a déjà parlé mais ces pluies vont s'accompagner de sable. Par ailleurs, cette dégradation sera ensuite relayée...

17 juin 2024 à 18:00

Lire la suite