Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Retour du zonal sur la France : quelles conséquences ?

C'est assez rare pour être souligné, la dernière semaine de novembre a été sous les moyennes de saison. Cette fraicheur de fin de mois n'empêche toutefois pas le mois de novembre de finir légèrement au-dessus des moyennes de saison. Le fait marquant est surtout l'absence de grosses pluies de fin d'automne. Les perturbations ont été rares et celles qui sont parvenues jusqu'à notre région ont été généralement très faibles limitant les cumuls. Un changement de temps se met actuellement en place et pourrait bien s'installer durablement pour ce mois de décembre.

En effet, l'activité dépressionnaire s'accélère sur l'Océan Atlantique et le jet stream va progressivement reprendre du service. Ainsi, dès la semaine prochaine, c'est un flux Océanique, appelé "zonal" qui est attendu sur l'Europe en général et donc la France.


Carte : Tropicaltidbits

Comme vous pouvez le remarquer sur la carte ci-dessus, le signal est plus que net avec des centres d'actions très marqués. Le rail dépressionnaire est parfaitement illustré avec une récurrence des basses pressions qui circuleront dans un flux globalement orienté à l'Ouest. Ce régime de temps va avoir plusieurs conséquences. La première concerne les précipitations.

Ce temps dépressionnaire Océanique devrait apporter de très nombreuses pluies sur la majorité du pays. De nouvelles inondations sont à craindre sur les secteurs déjà touchés (Alpes, Nord, façade Atlantique). Le risque de tempête va de nouveau être important également. Malheureusement, les régions Méditerranéennes resteront encore les moins arrosées. Nous pouvons espérer des ondulations qui nous placeraient plus favorablement dans l'axe des précipitations mais de manière générale, si la pluie s'annonce excédentaire sur 80% du territoire, nous serons dans les 20% restants.


Cartes : Tropicaltidbits

Ci-dessus, la carte de gauche montre l'anomalie de pluie. On remarque bien une France très verte et donc très arrosée tandis que le signal (en jaune) de sécheresse est visible près de la Méditerranée entre notre région et l'Espagne. La carte de droite montre une autre conséquence de ce zonal : le redoux. En effet, le flux Océanique est synonyme de redoux généralisé. Attention toutefois, car selon l'ondulation, des périodes plus fraiches restent tout à fait possibles mais de manière générale, nous devrions repasser au-dessus des moyennes de saison avec une fraicheur repoussée vers la Scandinavie.

Les modèles saisonniers entrevoient ce flux Océanique durablement jusqu'à la fin de l'année 2023 et pouvant même persister pour le début de l'année 2024. Nous restons prudents face à des modélisations pour plusieurs raisons. La première est qu'un flux Océanique peut onduler et au final peut nous apporter des ressentis bien différents selon ces ondulations. De plus, avoir plusieurs semaines de régime zonal n'empêche pas un blocage anticyclonique pendant quelques jours. Ces quelques jours sont trop courts pour être modélisés dans des modèles saisonniers et n'apparaissent pas sur les cartes. En conclusion, nous allons retrouver des températures plus douces pour ce mois de décembre avec des pluies nombreuses sur la France et plus rares sur notre région. En revanche, ce redoux n'est pas synonyme de la fin de l'hiver, qui ne fait que commencer. 

Google+

Nos derniers Articles

Nouvelles pluies ce jeudi : jusqu'à 30 mm...

De nouvelles précipitations sont attendues dès la nuit prochaine et demain jeudi sur nos régions Méditerrannéennes. Si elles s'annoncent assez faibles entre le Roussillon et l'Ouest du Languedoc, elles pourraient finalement s'avérer copieuses...

19 juin 2024 à 18:00

Lire la suite

Pluies orageuses avant la mise en place...

Il fait chaud ce mardi, notamment aux abords du Rhône où les thermomètres se sont envolés jusqu'à 33°C. Nos services confirment un temps instable pour la deuxième partie de semaine, avec des pluies et des orages accompagnés de sable....

18 juin 2024 à 18:00

Lire la suite

Pluies sableuses cette semaine avant l'arrivée...

Une dégradation attendue entre le 20 et le 21 juin va s'accompagner d'averses, de pluies et parfois même d'orages. On en a déjà parlé mais ces pluies vont s'accompagner de sable. Par ailleurs, cette dégradation sera ensuite relayée...

17 juin 2024 à 18:00

Lire la suite

Risque d'orages puis fortes chaleurs pour...

Nous venons de passer la mi-juin et pour le moment, les températures se situent 1°C sous les normales saisonnières pour ce mois. Une anomalie négative qui devrait être compensée par l'accentuation des chaleurs dès la semaine à venir....

16 juin 2024 à 18:00

Lire la suite