Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Réchauffement climatique : que se passe-t-il ?

Le réchauffement climatique (et nous appuyons bien sur le mot "réchauffement") est indéniable, prouvé et démontré. Il n'y a que ceux qui se voilent la face et croient au complot pour tout et n'importe quoi pour ne pas voir cette réalité. Les conséquences de ce réchauffement mondial semblait encore assez vagues et/ou lointaines il y a encore quelques années. En seulement une dizaine d'années, les températures se sont emballées. Les records de chaleur deviennent la norme tandis que les records de froid se font de plus en plus rares.

Les scénarios dits "pessimistes" émis par le GIEC il y a quelques années deviennent désormais les scénarios moyens et leur échéance a même été raccourcie. L'année 2022 a marqué un tournant dans ce réchauffement climatique et 2023 n'a fait que confirmer ce constat. Depuis quelques mois, nous naviguons dans l'inconnu avec une chaleur mondiale qui n'avait encore jamais été atteinte.

L'année 2023 (courbe noire ci-dessus) démontre qu'elle a démarré parmi les plus chaudes puis les températures ont explosé dès le mois de juin et depuis ce mois, nous atteignons des sommets. Nous le rappelons, il s'agit d'une anomalie de température à l'échelle de la planète. Mais alors comment pouvons-nous expliquer cet emballement climatique depuis quelques mois ? Pouvons-nous l'expliquer ou est-ce simplement "l'effondrement climatique" comme l'a annoncé le chef de l'ONU récemment ?

Certains avancent l'argument de l'éruption du Hunga Tonga, un volcan sous-marin. Celui-ci est entré en éruption en janvier 2022 et a libéré d'énormes quantités de vapeur d'eau dans l'atmosphère. Cela pourrait avoir un léger effet sur les températures avec une possible élévation. Cependant, les conséquences restent encore controversées et cela pourrait être bien à la marge dans notre océan du réchauffement climatique. Une autre hypothèse pourrait aussi expliquer cette soudaine hausse des températures : El Nino. Pour autant, ce phénomène climatique, assez régulier, ne devrait pas être extrême cette année et ne suffit pas à expliquer cette surchauffe bien qu'il y participe.


Graphiques : climate.selectra

Et si on connaissait déjà la cause ? Si d'importants efforts ont été faits sur la réduction des émissions de CO2, nous vous laissons avec ces données (ci-dessus). En 2021, la Chine représentait 33% des émissions mondiales de CO2 suivie par les États-Unis (~12%). C'est l'Inde qui terminait ce podium avec 7%. C'est autour de la 20ᵉ place que nous retrouvions la France avec des chiffres bien plus insignifiants.

Comme l'a rappelé Ouest-France, ce classement est à nuancer notamment du fait que de nombreuses entreprises mondiales sont délocalisées en Chine et contribuent à ce mauvais score du pays. Pour terminer cet article, il est évident que nous vivons une période exceptionnelle à l'échelle de la planète avec des températures encore jamais mesurées. Les conséquences sont déjà visibles en tous points du globe et vont très certainement s'accroître dans les prochaines années. Cela ne se fera pas en 24 heures avec des conséquences étalées sur le temps et c'est une des raisons du manque d'action : la procrastination climatique.

Google+

Nos derniers Articles

Quelques orages puis vers une arrivée des...

Des orages sont encore attendus ces prochaines 48h, mais nous retenons tout de même que l'anticyclone va progressiver gonfler dans les prochains jours, permettant le retour/l'arrivée de la chaleur. Une question demeure entière : cette chaleur va être instable...

23 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Nouveaux orages avec un retour temporaire...

La fin de semaine à venir s'annonce assez instable avec des averses et des orages qui ne toucheront pas toute la région mais qui pourront, de façon localisée, s'avérer forts avec d'intenses pluies et un risque de grêle. On pourrait assister...

22 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Risque d'orages en fin de semaine : fortes...

Le risque d'orages forts se confirme pour la fin de semaine. Ils ne seront pas généralisés mais vont s'accompner de fortes pluies et de chutes de grêle localement intenses.  1) Un contexte météorologique qui s'améliore lentement  Nous...

21 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Risque d'orages forts cette semaine avec...

La situation météorologique va être à suivre cette semaine avec une nouvelle accentuation du risque d'orages en fin de semaine. Ces derniers pourront produire de fortes pluies et des chutes de grêle conséquents sur une partie de notre région....

20 mai 2024 à 18:00

Lire la suite