Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Prévisions météo : vers une nouvelle perturbation en fin de semaine ?

1) Analyse du contexte météorologique ce 28 février et perspectives pour début mars : 

L'épisode pluvio-neigeux qui a concerné l'Aude et les Pyrénées-Orientales est désormais terminé. Si les précipitations n'ont pas été d'une grande intensité, on relève fréquemment 20 à 50 mm sur le Roussillon au cours des dernières 72h, soit l'un des plus "gros arrosages" depuis de nombreux mois. C'est une bonne nouvelle. Il a bien neigé en montagne, ce qui est aussi appréciable pour constituer de petites réserves d'eau lors de la fonte. Désormais, la goutte froide se décale vers le sud de l'Italie et se résorbe rapidement. Dans le même temps, une petite dorsale anticyclonique fait son retour sur la France. Cela va dans le sens d'un temps plus calme et ensoleillé entre ce mercredi et vendredi...

Bonne nouvelle pour la nature : une nouvelle dépression atmosphérique est sous surveillance pour le week-end prochain. Nous allons assister à l'élévation d'une dorsale anticyclonique entre les Açores et le Groenland. Dans le même temps, un vaste décrochage dépressionnaire (air polaire maritime) va s'opérer entre l'Islande, le Royaume-Uni et la France. Il va s'agir d'une dépression de grande dimension, mais d'un dynamisme plutôt ordinaire en soit. Son positionnement va déterminer la localisation, l'extension et l'intensité de la perturbation associée. On vous dit tout ci-dessous.

2) Météo pour le week-end : de la pluie et peut-être de la neige à "basse altitude" ? 

Loin d'être exceptionnelle pour une fin d'hiver, cette prévision météo est intéressante à suivre car elle pourrait favoriser des précipitations généralisées à notre région. Par ailleurs, de l'air modérément froid va être advecté en altitude. Dans ce contexte, la limite P/N se situant d'abord en moyenne montagne pourrait descendre au cours de l'épisode, s'abaissant parfois à basse altitude sur notre région. La trajectoire générale de la coulée dépressionnaire semble désormais bien appréhendée, glissant jusqu'au nord de l'Espagne. 

C'est une bonne nouvelle pour notre région, car comme nous l'expliquons souvent : il y a deux scénarios principaux possibles dans ces situations. Soit la coulée dépressionnaire plonge sur nous : cela implique que la dépression méditerranéenne se constitue sur l'Est de la Méditerranée. On se retrouve alors avec des miettes sur notre région et un gros arrosage sur Côte d'Azur/Italie uniquement. Cela ne semble pas le scénario retenu par les dernières modélisations (bien que la PACA voisine sera aussi arrosée). Le deuxième scénario est le suivant : la coulée dépressionnaire plonge vers l'Espagne, et nous avons alors une dépression qui se creuse sur l'Ouest de la Méditerranéen (près du golfe du Lion) ce qui est nettement plus favorable aux précipitations sur nos départements. C'est l'option retenue et qui semble gagner en probabilité... Ainsi, toutes les régions méditerranéennes (étendues) peuvent prétendre à cette perturbation

3) Concrètement, à quoi s'attendre sur le Languedoc et le Roussillon ? 

Nous abordons prudemment la prévision pour le week-end car même si l'échéance se rapproche, il reste encore près de 72h durant lesquelles le scénario va encore s'affiner. Nous retenons pour le moment que les nuages devraient se multiplier durant la journée de samedi. En lien avec le renforcement du vent marin sur l'Hérault et le Gard, nous aurons des précipitations sur les Cévennes uniquement dans un premier temps. La neige est haute, vers 1600/1700 m. Pour samedi, on aura donc un temps mitigé/nuageux en plaine avec du vent marin mais sans plus. 

La dégradation pourrait se généraliser dans la nuit de samedi à dimanche. En lien avec le rapprochement et le renforcement de la dépression, nous pourrions avoir des précipitations généralisées durant la nuit. Sur le Roussillon, l'Aude et l'Ouest de l'Hérault, le flux pivote rapidement au Nord-Ouest. Cela ne devrait pas empêcher une occlusion pluvieuse, avec une baisse rapide de la limite pluie/neige (peut-être autour de 500 m sur l'Aude et le nord de l'Hérault !). Entre l'Est de l'Hérault, le Gard et les Cévennes, le vent marin devrait engendrer un contenu en eau précipitable plus important dans la masse d'air. Nous aurions alors des précipitations plus soutenues et probablement convectives. La limite P/N reste plus élevée tant que le vent marin persiste. 

4) Un conflit de masse d'air ? 

C'est clairement l'option qui se dessine. Il devrait y avoir un net conflit entre l'air doux et humide remontant de mer par la Provence et l'Est du Languedoc et l'air froid advecté par le Massif-Central. Nous aurons besoin d'affiner ce scénario, car non seulement cela peut engendrer des pluies copieuses sur une partie de nos plaines (à priori l'Est du Languedoc + avantagé, mais arrosage quand même pouvant être généralisé jusqu'au Roussillon). 

Par contre, la neige pourrait tomber très bas en fin de perturbation sur l'Aveyron, la Lozère, les Cévennes, le Larzac, l'Espinouse, la Montagne Noire et éventuellement les Pyrénées (peut-être dès 300/500 m par endroits). Nous allons affiner ce scénario prochainement... La dégradation pourrait persister une bonne partie de la matinée de dimanche par ailleurs, notamment sur le Languedoc. 

Google+

Nos derniers Articles

Météo pour cette fin avril : du froid avant...

Nous sommes depuis quelques jours sous l'influence d'un flux de nord à nord-est modérément froid. Le vent nous préserve des gelées sur le bassin Méditerranéen. La semaine à venir s'annonce très fraîche, probablement...

21 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une fin avril perturbée ?

Pour le moment, nous sommes sous l'influence de descentes d'air froid entre Suisse et Italie. Elles nous apportent un flux de Nord plus frais mais logiquement sec. En effet, mistral et tramontane, sauf exception, ont pour habitude d'assécher notre masse d'air. C'est donc un...

20 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Tendance météo pour le mois de mai 2024

Alors que la première moitié du mois d'avril était remarquablement douce voire chaude, c'est la fraicheur qui s'est installée pour cette fin de mois. Alors que la chaleur de début de mois était généralement 5 à 10°C...

19 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Retour de l'Hiver : baisse des températures,...

La baisse des températures s'est déjà bien amorcée et ce n'est qu'un début puisque nos prévisionnistes surveillent d'ores et déjà une nouvelle goutte froide pour le début de semaine à venir - cette fois en flux...

18 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite