Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Peut-on espérer de la pluie pour ce mois de mars ?

Ce n'est plus un secret pour personne : nous manquons d'eau. Le temps a été plus perturbé ces derniers jours. Quelques pluies ou chutes de neige ont concerné notre région. Comme souvent, cela est resté bien anecdotique et sans conséquence sur la sécheresse qui sévit depuis des mois. Le mois de février est désormais dérrière nous. Si on regarde les principales stations de la région, nous avons 28,6 mm à Nîmes sur le mois de février soit un déficit de 40%. Le cumul mensuel est de 23,5 mm à Montpellier soit un déficit de 55%.

Que dire des 18,7 mm à Perpignan donnant un déficit de 63% dans une région déjà durement touchée depuis 2022. En bref, nous étions déjà en manque d'eau et le mois de février n'a fait qu'accentuer le déficit. Nous nous tournons maintenant vers mars. Ce début de mois s'annonce malheureusement sec. Ci-dessous, la carte représente l'accumulation de pluie d'ici lundi.

L'analyse est rapide : aucune pluie en vue ces prochains jours si ce n'est 3 gouttes isolées. La suite de la semaine prochaine pourrait voir un changement de temps. Les hautes pressions devraient se retirer au profit de pressions plus dépressionnaire qui pourraient circuler sur notre pays. Le flux devrait s'orienter à l'Ouest/Nord-Ouest, au moins temporairement. Dans cette configuration, nous pourrions avoir plusieurs perturbations qui se succèderont sur la France.

Retour de la pluie ? Oui, il est très probable que la pluie fasse son retour sur notre région au cours de la semaine prochaine. Oui mais car il y a un mais, une partie plus ou moins importante pourrait être bloquée par les reliefs dans ce type de flux avec au final des cumuls bien faibles sur nos plaines. Au vu de l'échéance, cela doit encore être affiné.

C'est donc une assez bonne nouvelle à l'échelle de la France mais cela pourrait bien être insuffisant, d'autant plus sur notre région. Si on regarde encore plus loin avec des modèles à moyen/long terme, les hautes pressions devraient s'installer sur l'Atlantique à proximité nous plaçant dans un flux directeur orienté souvent au Nord.

Dans ces conditions, le temps devrait rester désespérément sec avec probablement des périodes ventées et des températures de saison, temporairement plus fraiches. En conclusion, un temps plus dépressionnaire est attendu la semaine prochaine. Si des pluies sont possibles, cela devrait rester bien insuffisants et sans aucune conséquence sur la sécheresse actuelle. Un temps de nouveau plus froid voire hivernal reste bien possible pour la fin du mois de mars.

Google+

Nos derniers Articles

Prévisions météo : vers une nouvelle perturbation...

1) Analyse du contexte météorologique ce 28 février et perspectives pour début mars :  L'épisode pluvio-neigeux qui a concerné l'Aude et les Pyrénées-Orientales est désormais terminé. Si les précipitations...

28 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Violente tramontane et tourmente près des...

1 - ANALYSE DU CONTEXTE ATMOSPHÉRIQUE CE 27 FÉVRIER 2024 Nous demeurons ce mardi sous l'influence d'un goutte froide méditerranéenne (on parle de cut-off) en progressive résorption. Elle est dédoublée d'un minimum dépressionnaire...

27 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Une semaine perturbée : nouvelles pluies...

1) DESCRIPTION DU CONTEXTE MÉTÉOROLOGIQUE ACTUEL ET A VENIR : Nous sommes actuellement sous l'influence d'un talweg dépressionnaire qui va évoluer en cut-off sur la Méditerranée : il s'agit d'une goutte froide faiblement dépressionnaire...

26 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Météo : un temps perturbé avec pluies et...

CONTEXTE METEOROLOGIQUE DU 25 FEVRIER 2024 -  Nous sommes actuellement sous l'influence d'une dépression très dynamique qui aborde la France par le proche Atlantique. La pression atmosphérique est actuellement voisine de 983 hPa sur la Bretagne. La zone...

25 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite