Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Perturbation en fin de semaine : à quoi s'attendre ?

Nous sommes actuellement sous l'influence d'une zone de bas-géopotentiels centrée entre la France et l'Italie, avec un petit flux de Nord-Est dans les basses-couches de l'atmosphère. Entre demain mercredi et jeudi, une zone de hautes pressions va s'étirer des Açores à la Grande-Bretagne dans un premier temps, puis va progresser vers la Scandinavie d'ici la fin de semaine. Dans ce contexte, un petit flux continental va se maintenir sur l'Europe et la France, sans grand dynamisme toutefois. Cela explique pourquoi les températures baissent actuellement, dans des proportions on ne peut plus ordinaires.

La situation va être à surveiller en toute fin de semaine et notamment ce week-end. En effet, une goutte froide continentale un peu plus dynamique va transiter de l'Allemagne vers la France. En fonction de sa trajectoire, elle va induire une dégradation plus ou moins active, plus ou moins généralisée, sur les régions Méditerranéennes. Les divergences entre le modèle Européen CEP et le modèle Américain GFS sont assez importantes, malgré une échéance moyenne. Ci-dessous, voir la différence entre les deux modèles à +120h d'échéance : 

Débutons notre article avec un petit regard sur notre semaine. Pour demain mercredi, les conditions ensoleillées dominent en plaine, sauf dans l'intérieur de l'Aude où les nuages bas sont toujours assez nombreux. Des nuages assez épais circulent aussi sur le nord de la Lozère. Le mistral souffle à 60/65 km/h près de la vallée du Rhône. La tramontane souffle à 30/40 km/h sur l'Aude. Des gelées blanches sont probables le matin entre l'Ouest du Gard et les plaines de l'Hérault, plus localement sur l'Aude. Maximales fraîches malgré l'ensoleillement de 9/10°C au vent et jusqu'à 13/14°C sur les Pyrénées-Orientales.

Jeudi, le soleil domine le matin puis des nuages bas se mettent en place l'après-midi entre l'Hérault et l'Aude. Les incertitudes vont débuter à compter de vendredi. Les nuages bas deviennent de plus en plus nombreux. Pour le moment, nous misons sur le fait que l'essentiel des précipitations va rester en mer. Les minimales sont fraîches, avec de petites gelées dans l'intérieur des terres et 4/5°C vers le bord de mer. Maximales fraîches, 7/8°C dans les couloirs ventés et 10/11°C dans les zones plus douces (Hérault et Roussillon). 

Une dégradation se confirme entre samedi et dimanche. CEP voit la goutte froide glisser vers le golfe de Gascogne, ce qui engendre un creusement méso-dépressionnaire dans le golfe du Lion. Si ce scénario est juste, cela va dans le sens d'un épisode pluvieux copieux sur le Gard, l'Hérault et les Cévennes, avec de bonnes chutes de neige sur les reliefs à basse/moyenne altitude (800 m environ). La dégradation serait par contre de faible intensité sur l'Ouest du Languedoc et du Roussillon.

Sur GFS, le flux est davantage courbé à l'Est dans les basses-couches, ce qui induit une probabilité de pluie plus importante côté Roussillon et Ouest du Languedoc, alors que la dégradation serait plus transitoire sur l'Est du Languedoc. Ces pluies seront accompagnées de fraîcheurs. Il ne va pas neiger en plaine, mais les reliefs pourraient connaître des chutes de neige à une altitude bien plus modeste que lors des précédents épisodes. Ci-dessous, modélisation de CEP (à ne pas prendre au pied de la lettre). Le scénario sera à affiner dans les prochaines heures pour voir si le Roussillon est toujours exposé ou non à cette perturbation.  

Google+

Nos derniers Articles

Prévisions météo : vers une nouvelle perturbation...

1) Analyse du contexte météorologique ce 28 février et perspectives pour début mars :  L'épisode pluvio-neigeux qui a concerné l'Aude et les Pyrénées-Orientales est désormais terminé. Si les précipitations...

28 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Violente tramontane et tourmente près des...

1 - ANALYSE DU CONTEXTE ATMOSPHÉRIQUE CE 27 FÉVRIER 2024 Nous demeurons ce mardi sous l'influence d'un goutte froide méditerranéenne (on parle de cut-off) en progressive résorption. Elle est dédoublée d'un minimum dépressionnaire...

27 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Une semaine perturbée : nouvelles pluies...

1) DESCRIPTION DU CONTEXTE MÉTÉOROLOGIQUE ACTUEL ET A VENIR : Nous sommes actuellement sous l'influence d'un talweg dépressionnaire qui va évoluer en cut-off sur la Méditerranée : il s'agit d'une goutte froide faiblement dépressionnaire...

26 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Météo : un temps perturbé avec pluies et...

CONTEXTE METEOROLOGIQUE DU 25 FEVRIER 2024 -  Nous sommes actuellement sous l'influence d'une dépression très dynamique qui aborde la France par le proche Atlantique. La pression atmosphérique est actuellement voisine de 983 hPa sur la Bretagne. La zone...

25 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite