Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Nouvelle accentuation du froid en fin de semaine

Il y a une semaine que les températures sont passées sous les normales saisonnières. Rien d'exceptionnel en soit, mais un coup de froid ordinaire qui calme l'avancée de la végétation. Concernant la semaine à venir, nous confirmons après un bref redoux entre ce mardi et demain mercredi avant une nouvelle baisse des températures pour la fin de semaine, en lien avec l'accentuation temporaire du flux d'Est. Synoptiquement, nous sommes actuellement sous l'influence d'un système dépressionnaire peu dynamique positionné en Méditerranée. 

Le flux est orienté à l'Est, sans grand dynamisme. Les hautes pressions persistent sur un axe Açores, Grande-Bretagne et basse Scandinavie. On ne parle pas de blocage. Pour la fin de semaine, une anomalie dépressionnaire va glisser de l'Allemagne vers l'Espagne en passant vers la France. Elle va temporairement augmenter le dynamisme continental (flux d'Est) sur tout l'arc Méditerranéen, avec pour principale conséquence l'accentuation du froid et du vent.

Pour demain mercredi, il va s'agir de la journée avec le moins de dynamisme synoptique. Dans ce contexte, le soleil sera souvent tamisé par un voile nuageux en plaine et bord de mer. Les nuages sont plus épais sur les reliefs, où quelques flocons ne sont pas exclus. Le mistral est un peu moins fort que les jours précédents, à 40/50 km/h en vallée du Rhône. La tramontane va à contrario se renforcer d'heure en heure sur le Roussillon et l'Aude : 50 km/h le matin puis 70/80 km/h l'après-midi et jusqu'à 90 km/h le soir

Nous conservons des températures proches de celles observées ce mardi. Jeudi, le soleil devrait briller généreusement toute la journée en plaine et bord de mer, alors que nous conservons un temps plus nuageux sur les reliefs. Le mistral et la tramontane soufflent fortement dans leurs domaines respectifs, accentuant la sensation de froid, avec des rafales qui atteignent jusqu'à 90 km/h près du Rhône, de l'Aude ou encore du Roussillon. Températures en légère baisse avec des maximales de 5°C au vent et jusqu'à 8/9°C dans les agglomérations moins ventées (autour de Montpellier). 

Le paroxysme du flux d'Est pourrait se produire entre vendredi et le week-end, moment où de petites gouttes froides vont circuler entre la France et la Méditerranée. Autant vous le dire : le "tube dépressionnaire" semble trop au large en mer sur les derniers scénarios pour favoriser un retour d'Est neigeux. La situation n'est pas encore totalement fermée à ce sujet, car on sait que les modèles ont du mal à anticiper les anomalies secondaires. C'est toutefois le scénario le plus probable (temps sec). 

Dès lors, le soleil devrait se maintenir (avec quelques nuages samedi, par retour d'Est) et un fort coup de mistral/tramontane puisque les rafales pourraient atteindre jusqu'à 100 km/h. Températures en baisse, avec un fort gel en altitude et des maximales de 3 ou 5°C dans les secteurs ventés. 

 

 

 

Google+

Nos derniers Articles

Risque d'orages forts cette semaine avec...

La situation météorologique va être à suivre cette semaine avec une nouvelle accentuation du risque d'orages en fin de semaine. Ces derniers pourront produire de fortes pluies et des chutes de grêle conséquents sur une partie de notre région....

20 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers de nouveaux orages cette semaine !

Ce mois de mai 2024 est remarquablement instable sur la France avec des précipitations souvent excédentaires. Pour la semaine à venir, nos services météorologiques confirment la mise en place de nouveaux orages parfois forts. Ils ne toucheront pas...

19 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

A quand le retour du beau temps ?

Des orages parfois forts ont concerné le département du Gard ce samedi. Les cumuls atteignent 43 mm à Uzès, où les vignobles ont été impactés par de nouvelles chutes de grêle. Vous êtes nombreux à nous poser...

18 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Orages localement violents ce vendredi !

Nous sommes dans une période particulièrement instable. Une goutte froide stagne actuellement sur le Golfe de Gascogne entre France et Espagne. Elle draine de l'air marin relativement doux et humide près du sol tandis que l'air frais persiste en altitude. Ce...

17 mai 2024 à 14:00

Lire la suite