Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Mise en place d'un flux d'Ouest sur la France

Le contexte météorologique est actuellement caractérisé par l'élévation d'un bloc de hautes pressions entre les Açores et l'Islande. Il est à noter que l'alimentation anticyclonique est de moins en moins prononcée. Nous allons ainsi assister à un changement de circulation atmosphérique. D'ici ce week-end, c'est un AG qui va se former : Anticyclone Groenlandais. Dans le même temps, un décrochage polaire massif va s'opérer par le nord de l'Europe, via la Scandinavie.

Cette advection polaire va gagner une grande partie de l'Europe la semaine prochaine, mais les hautes pressions devraient se maintenir près de l'Espagne. Ainsi, la France se retrouvera probablement au carrefour des deux influences. Sur le nord du pays, le froid va être de retour avec probablement des précipitations pluvieuses et neigeuses. Au sud, nous devrions avoir une circulation "sous blocage" avec du flux d'Ouest. Les régions Méditerranéennes seront alors en marge de l'activité dépressionnaire principale, même si quelques faiblesses pourront circuler. Ci-dessous, voici l'évolution du contexte synoptique.

 

Pour le week-end à venir, ce sont les conditions ensoleillées qui vont prédominer sur les régions Méditerranéennes. Il y aura par contre quelques nuages bas ce samedi sur les reliefs de la Lozère, de l'Espinouse et des Pyrénées. Nous conservons un vent de terre avec du mistral et de la tramontane dans les secteurs habituels : vallée du Rhône, Aude et Roussillon. Les rafales vont atteindre 50 à 60 km/h, localement un peu plus, dans ces secteurs. Sur l'Hérault et la Lozère, les rafales s'annoncent moins fortes, 30/35 km/h. 

Les températures demeurent hétérogènes sur les plaines entre les secteurs déventés, qui connaissent de petites gelées blanches le matin, et les secteurs ventés où les minimales progressent entre 4 et 6°C. Les maximales connaissent les mêmes écarts : fréquemment 16°C sur les plaines déventées, mais 12°C au vent. En bref, nous retrouvons des températures assez douces, après la séquence hivernale de la fin février. 

La semaine prochaine, le flux va pivoter au secteur nord approximativement au-dessus d'une ligne Nantes / Tours / Dijon / Jura. Au nord de cette ligne, le froid va s'intensifier et il est probable d'avoir des épisodes neigeux. Notre région va alors passer sous l'influence d'un flux d'Ouest plus ou moins ondulant. Ainsi, le beau temps devrait se maintenir entre lundi et mercredi au moins, avec des températures assez douces (surtout en journée). 

En fin de semaine, les deux modèles déterministes GFS et CEP proposent le passage d'une ondulation dépressionnaire, avec passage temporaire en flux de Nord-Ouest. Si cela se confirme, une petite dégradation pluvieuse (faible intensité) n'est pas exclue, avec quelques flocons sur nos reliefs. Les températures en profiteront pour légèrement baisser mais nous insistons bien sur le fait que nous allons rester à l'écart de la descente polaire Européenne

Google+

Nos derniers Articles

Vers la première vague de chaleur de la...

Outre la vague d'orages qui semble se confirmer sur de nombreuses régions Françaises autour du 20 juin, nos services surveillent la fin juin qui pourrait être marquée par la première vague de chaleur de la saison estivale.  1) Analyse météorologique...

15 juin 2024 à 18:00

Lire la suite

Forte instabilité avec orages autour du...

L'été n'est toujours pas là. Plus encore, outre la petite dégradation en cours sur l'Est du Languedoc et la Lozère, nous confirmons la mise en place d'une nouvelle vague d'orages autour du 20 juin sur de nombreuses régions Françaises....

14 juin 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers de nouveaux orages autour du 20 juin...

Une dégradation de faible intensité est attendue entre demain vendredi et samedi matin. Elle va concerner surtout l'Est du Languedoc, les Cévennes et la Lozère. Pour la suite, nos météorologues surveillent d'ores et déjà la...

13 juin 2024 à 18:00

Lire la suite

Tendance météo pour la deuxième moitié de...

Nous approchons de la mi-juin. La plupart des agglomérations de notre région n'ont pas encore atteint le seuil symbolique des 30°C. Quelles-sont les tendances météorologiques pour la deuxième quinzaine de juin ? On vous détaille ci-dessous...

12 juin 2024 à 18:00

Lire la suite