Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

La chaleur avant le retour des orages ?

L'information est relayée depuis des jours : une vague de chaleur précoce s'apprête à toucher la France, avec des températures qui vont probablement atteindre les records absolus pour un début avril sur certaines régions Françaises. Sur nos régions Méditerranéennes, il va faire doux mais rien d'exceptionnel. Nous serons en marge de la pulsion subtropicale principale. Pour autant, nous surveillons les éventuels orages qui pourraient se produire autour des 8 et 9 avril en France. Détails ci-dessous. 

1) Un flux de sud d'origine Saharienne pour le week-end : chaleur mais aussi du sable

En cette fin de semaine, nous assistons à la mise en place d'un vaste système dépressionnaire qui s'étire entre l'Islande et les Açores. Ce dernier est donc plus à l'Ouest que celui observé le week-end dernier, ce qui explique pourquoi la France va cette fois se retrouver sous l'influence d'un flux de sud très dynamique qui va soulever de l'air anormalement chaud depuis l'Afrique. Les deux principales conséquences sont connues : on se dirige vers une anomalie thermique remarquable ou exceptionnelle selon les régions, mais aussi vers une nouvelle advection de particules fines (assimilées au sable) dans la haute atmosphère. 

Le flux de sud sera à son paroxysme durant ce week-end. On vous parle souvent des températures au niveau 850 hPa (l'équivalent d'environ 1500 m d'altitude en atmosphère libre) car elles sont un bon indicateur pour connaître l'intensité d'un épisode chaud ou froid. La barre des +20°C devrait être atteinte entre les Pyrénées et le Massif-Central à 850 hPa. Autant vous le dire : c'est tout simplement la première fois que cela arrive aussi tôt depuis le début des relevés météorologiques en France. Les records absolus de douceur/chaleur vont tomber en montagne. Ci-dessous, on retrouve nos explications en cartographies : 

2) Prévisions des températures et épaisseur du voile nuageux :

Ce flux de sud d'origine Saharienne va donc être accompagné d'une importante quantité de particules fines (présence de sable dans la masse d'air). L'intrusion de cet air sableux va se faire dès samedi par l'Espagne et l'Ouest de la France, puis dimanche sur nos régions Méditerranéennes. On pourra conserver des quantités de sable importantes entre lundi et mardi. Dans ce contexte, il est fort probable que les modèles de prévision sous-estiment la densité du voile nuageux. Dans ce contexte, on aura des entrées maritimes samedi sur le Roussillon, l'Aude et l'Hérault, mais de belles éclaircies sur le Gard et la Lozère. 

Les éclaircies vont gagner un peu de terrain en journée vers l'intérieur de l'Hérault et du Roussillon. Entre dimanche et lundi, nous misons clairement sur un ciel densément voilé en raison de la présence du sable. Un ressenti doux et assez lourd, mais n'espérez pas un ciel vraiment bleu. Ce voile nuageux et le vent marin vont faire de notre région l'une des moins chaudes de France. Ce n'est vraiment qu'aux abords de la vallée du Rhône et sur le piémont des Pyrénées que l'on pourra atteindre 22 à 24°C. Sur les plaines littorales, nous aurons du mal à dépasser les 15 à 18°C au meilleur de la journée. Il devrait faire plus chaud au sommet du Mont-Lozère qu'en bord de mer à Sète... c'est dire. 

3) Quant à la suite : vers un retour rapide des orages ? Probablement, mais pas de partout ! 

Nos prévisionnistes surveillent autour du 9 avril l'arrivée d'un talweg dépressionnaire par l'Atlantique. L'échéance commence à se rapprocher, ce qui est une bonne indication. Toutefois, sa trajectoire et son dynamisme restent à déterminer avec exactitude. Voici ce que l'on peut dire à cette heure. Cette anomalie dépressionnaire va se former lundi 8 avril sur l'Atlantique. Elle sera propulsée au sein d'un flux d'Ouest, puis le talweg dépressionnaire va balayer la France d'Ouest en Est. 

Dans ce contexte, c'est une nouvelle fois près du Languedoc que la probabilité d'une perturbation sera la plus élevée. En raison de l'air doux accumulé précédemment, la masse d'air pourrait présenter une instabilité plus significative que lors des précédentes dégradations. Ceci est propice au déclenchement d'orages, notamment dans l'intérieur du Languedoc et près des Cévennes. Le Roussillon semble une nouvelle fois à l'écart, comme une grande partie de l'Aude. Scénario à affiner ces prochains jours. 

Google+

Contactez nos services météo pour plus d'informations

Nos derniers Articles

Risque d'orages forts cette semaine avec...

La situation météorologique va être à suivre cette semaine avec une nouvelle accentuation du risque d'orages en fin de semaine. Ces derniers pourront produire de fortes pluies et des chutes de grêle conséquents sur une partie de notre région....

20 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers de nouveaux orages cette semaine !

Ce mois de mai 2024 est remarquablement instable sur la France avec des précipitations souvent excédentaires. Pour la semaine à venir, nos services météorologiques confirment la mise en place de nouveaux orages parfois forts. Ils ne toucheront pas...

19 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

A quand le retour du beau temps ?

Des orages parfois forts ont concerné le département du Gard ce samedi. Les cumuls atteignent 43 mm à Uzès, où les vignobles ont été impactés par de nouvelles chutes de grêle. Vous êtes nombreux à nous poser...

18 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Orages localement violents ce vendredi !

Nous sommes dans une période particulièrement instable. Une goutte froide stagne actuellement sur le Golfe de Gascogne entre France et Espagne. Elle draine de l'air marin relativement doux et humide près du sol tandis que l'air frais persiste en altitude. Ce...

17 mai 2024 à 14:00

Lire la suite