Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Goutte froide : un temps souvent mitigé ces prochains jours et moins chaud

Ce mercredi 10 avril 2023, le contexte météorologique est caractérisé par un minimum dépressionnaire centré sur les Îles Britanniques. Il prolonge son influence jusqu'à la France, en repoussant l'anticyclone désormais vers l'Espagne et l'Afrique du nord. Pour la fin de semaine, une petite goutte froide peu dynamique va gagner la France, jusqu'aux régions Méditerranéennes. Dans ce contexte, le temps va partiellement se dégrader et les températures vont accuser une baisse relative. 

Il est important de rappeler que ces dernières sont constamment au-dessus des normales saisonnières depuis des semaines. Une deuxième goutte froide pourrait gagner la France autour du 15 mai, puis une troisième autour du 20 mai. En bref, l'anticyclone va durablement reculer. Pour autant... Peut-on espérer des pluies et des orages ? Voici nos dernières prévisions. Ci-dessous, voici le contexte synoptique attendu pour la fin de semaine : 

Pour demain jeudi, la matinée est plutôt ensoleillée sur les plaines et littoraux, alors que les nuages dominent sur les reliefs. Durant l'après-midi, des passages nuageux débordent vers les plaines, où le ressenti devient plus mitigé. Les averses semblent se cantonner aux zones de reliefs. Mistral et tramontane se maintiennent, avec des rafales de 50 à 60 km/h sur le Languedoc et 70 à 75 km/h sur le Roussillon. Températures maximales qui demeurent agréables avec 20 à 21°C sur les Pyrénées-Orientales, l'Aude et l'Ouest de l'Hérault, sinon 22 à 23°C sur l'Est de l'Hérault et le Gard. 

Vendredi, les passages nuageux semblent bien plus nombreux. Des averses isolées sont possibles. Ce sera à préciser car la situation est incertaine. Toujours est-il que le ressenti s'annonce plus maussade, avec en prime toujours du mistral et de la tramontane en rafales de 50 à 60 km/h. Les températures maximales atteignent 20/21°C au meilleur de la journée, sur les basses plaines. 

Ce week-end sera coupé en deux. La goutte froide induit des passages nuageux samedi, avec un risque d'averses en cours d'après-midi. Ces dernières sont localisées et peu virulentes en général. Toujours du mistral et de la tramontane, avec des températures maximales voisines de 22 à 23°C (donc en hausse). Il est à noter que malgré la présence de cette anomalie dépressionnaire, la probabilité de précipitations est limitée en raison d'un trajectoire "plein nord" de cette anomalie. 

Le soleil pourrait faire son retour dimanche, avec une nouvelle hausse (temporaire) des températures. Nous surveillerons ensuite la prochaine goutte froide autour du 15 mai qui pourra engendrer de l'instabilité. On l'espère du moins, car malgré les petites pluies d'hier soir, la sécheresse demeure très grave. 

Google+

Nos derniers Articles

Perturbation ce week-end : des pluies copieuses...

Analyse du contexte météorologique en cette fin de semaine et pour le week-end à venir :  Ce vendredi, une dorsale anticyclonique s'étire des Açores jusqu'au Groenland. Elle favorise un décrochage polaire fortement dépressionnaire,...

01 mars 2024 à 18:00

Lire la suite

Risque de neige à très basse altitude ce...

Cet hiver 2023-2024 a été totalement vide de suspense pour celles et ceux qui espéraient de la neige en plaines. Sans que cela soit une certitude dans notre climat, nous avons habituellement plusieurs tentatives hivernales permettant de croire (parfois à...

29 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Prévisions météo : vers une nouvelle perturbation...

1) Analyse du contexte météorologique ce 28 février et perspectives pour début mars :  L'épisode pluvio-neigeux qui a concerné l'Aude et les Pyrénées-Orientales est désormais terminé. Si les précipitations...

28 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Violente tramontane et tourmente près des...

1 - ANALYSE DU CONTEXTE ATMOSPHÉRIQUE CE 27 FÉVRIER 2024 Nous demeurons ce mardi sous l'influence d'un goutte froide méditerranéenne (on parle de cut-off) en progressive résorption. Elle est dédoublée d'un minimum dépressionnaire...

27 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite