Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Fortes chaleurs cette semaine avant une petite dégradation temporaire ?

Un épisode de fortes chaleurs va concerner l'intérieur des régions Méditerranéennes cette semaine. Les températures vont temporairement dépasser les 35°C. On surveille également la mise en place d'une éventuelle dégradation en fin de semaine. Cette dernière ne fait pas encore l'unanimité.

1) Appel d'air chaud sous l'anticyclone qui nous remonte d'Afrique

Il est temps que l'été pointe le bout de son nez, non ? On se dirige vers une semaine bien estivale sur nos régions Méditerranéennes. Nous ferons office d'exception, à priori, car l'anticyclone ne va pas réussir à monter loin vers le nord. L'analyse synoptique des conditions atmosphériques demeure globalement inchangée : des basses pressions "coincées" chez nos voisins les Anglais et un anticyclone bas perché entre l'Afrique et les Baléares. Nous sommes à mi-chemin entre ces deux systèmes. 

Toutefois, les hautes pressions vont temporairement s'imposer et elles seront associées à une intrusion d'air chaud/très chaud dans toutes les couches de l'atmosphère : nous allons nous situer en bordure de la langue caniculaire qui va remonter vers l'Italie et l'Europe centrale. On surveillera en fin de semaine le retrait temporaire de l'anticyclone en raison du complexe depressionnaire qui va pousser vers le sud, de l'Angleterre vers le nord de la France. Une petite dégradation est alors possible

2) Le pic de chaleur va se produire entre mercredi et jeudi avec parfois plus de 35°C ! 

Si la hausse s'est déjà bien amorcée en ce début de semaine, elle se confirme dans les prochains jours. Petite nuance pour ce mardi tout de même avec comme souvent la mise en place de quelques entrées maritimes lorsque le flux de sud s'installe. Ces nuages bas vont surtout concerner l'Ouest de l'Hérault, l'Aude et le nord des Pyrénées-Orientales, alors que le soleil brillera sur le reste de la région. Dans ce contexte, nous aurons des maximales de tout juste 22/24°C sur les basses plaines de l'Aude, 25 à 28°C du littoral à l'arrière-pays sur l'Hérault, 30 à 33°C sur les Pyrénées-Orientales (notamment sur le sud du département) et 31/33°C également dans l'intérieur du Gard. 

Mercredi, on ne parle plus d'entrées maritimes. Le soleil domine. Un filet de mistral souffle sur le Gard. Il s'agit de tramontane sur l'Aude. Peu à peu, le marin va prendre le dessus dans l'après-midi mais il est peu marqué. Cela va favoriser l'envolée des températures sur l'ensemble de la région. Sur les plages, ne comptez pas plus de 30°C. On aura par contre 33/34°C fréquemment sur les plaines du Roussillon et de l'Aude, localement 35°C. Sur l'Hérault, 34/35°C dans les terres, parfois 36°C près du Pic Saint-Loup/val de Londres, Lodévois. Sur le Gard, 36/37°C dans l'intérieur des terres. Jeudi, le vent marin semble un cran plus prononcé. Il va faire très chaud dans le ressenti, car la chaleur sera "humide" mais les thermomètres vont perdre 2 ou 3°C tout de même. Prévisions des maximales pour mercredi :

 

3) Toujours des incertitudes pour la fin de semaine : petite dégradation & baisse des températures ? 

A l'image des semaines précédentes : une anomalie dépressionnaire va glisser de l'Angleterre vers le nord de la France autour de vendredi/samedi. Il va de soit que la profondeur du talweg dépressionnaire, c'est à dire sa capacité à s'étendre vers le sud, demeure incertaine à cette heure et c'est clairement cet aspect qui fera que notre région sera ou non concernée par les orages. Dans la logique de récurrence observée depuis plusieurs semaines, nous aurions tendance à nous diriger vers la mise en place d'une dégradation pluvio-orageuse jusqu'à nos contrées ! 

Nous sommes toutefois dans l'idée que l'anomalie va davantage nous effleurer plutôt que nous balayer de façon formelle. Ainsi, notre prévision va dans le sens d'une dégradation atténuée, touchant (à priori vendredi) les départements du Languedoc et de la Lozère. Il s'agirait de quelques averses sur l'Hérault et le Gard, peut-être d'orages plus structurés en Lozère. Les départements de l'Aude et des PO, situés plus au sud encore, ont des probabilités plus significatives de rester au sec. On devine la mise en place de la dégradation sur le modèle ARPEGE ci-dessous

En bref, le scénario reste à affiner. Cette petite dégradation sera associée à une baisse relative des températures. Première tendance pour le 14 juillet : beau temps et chaleur modérée

Google+

Contactez nos services météo pour plus d'informations

Nos derniers Articles

Jusqu'à 40°C entre Languedoc et Provence...

Il a déjà fait chaud ce mardi et ce n'est qu'un début puisqu'un épisode caniculaire se confirme UNIQUEMENT sur nos régions Méditerrannéennes. C'est à dire que pendant que nous serons proches des 40°C, le reste de la France...

16 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une semaine très chaude : près de 40°C...

La chaleur a été modérée ce lundi mais la hausse des températures va s'amorcer plus franchement dès ce mardi. Le pic de chaleur est attendu en fin de semaine, avec des maximales qui pourraient largement dépasser les 35°C sur nos...

15 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Fortes chaleurs la semaine prochaine : jusqu'à...

Notre année 2024 est bien plus respirable. Après un printemps bien arrosé, nous craignions un retour de bâtons pour cette période estivale mais les modèles saisonniers n'ont pas cessé de faire machine arrière avec des prévisions...

14 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Point météo pour la semaine à venir : un...

Ce week-end des 13 & 14 juillet est estival près des régions Méditerranéennes, sans excès. Il fait beau et modérément chaud. Nos prévisionnistes surveillent un risque orageux localisé près des reliefs lundi...

13 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite