Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Épisode cévenol : deux salves fortement pluvieuses ce dimanche

Des précipitations ont concerné l'intérieur du Languedoc, les Cévennes et la Lozère ce samedi. Les cumuls atteignent parfois près de 50 mm du côté des Cévennes. On assiste également au renforcement du vent marin en cette fin de journée sur le littoral. Le vaste système dépressionnaire se rapproche. Nous confirmons à ce titre la mise en place de deux salves pluvieuses marquées pour demain dimanche. La première est attendue entre 03h et 10h du matin, la seconde est prévue en soirée. 

1) Analyse générale des conditions atmosphériques : 

Un vaste système dépressionnaire s'étire actuellement entre la mer de Norvège, l'Islande, l'ensemble du Royaume-Uni, du proche Atlantique et de la Péninsule Ibérique. Il frôle notre bassin méditerranéen occidental, avec un flux de sud resserré qui circule de l'Afrique jusqu'à la vallée du Rhône. En circulant au-dessus de la Méditerranée, ce flux se charge d'humidité et de chaleur latente. Contrairement aux épisodes précédents, il n'y aura pas de méso-dépression (dépression de petite taille) sur la Méditerranée. Il s'agit vraiment d'un flux de sud dépressionnaire généralisé. 

Cette courbure du flux (il s'agit du vent directeur) explique pourquoi les départements des Pyrénées-Orientales et de l'Aude restent globalement au sec (foehn) en étant protégés par la barrière des Pyrénées. A contrario, ce flux de sud vient buter contre les Cévennes, favorisant un forçage orographique et donc des précipitations intenses. C'est le point clef de cette dégradation : des cumuls conséquents sur les Cévennes du Gard, de la Lozère et de l'Ardèche, mais aussi dans l'intérieur du Gard. 

2) Une première salve fortement pluvieuse débute en deuxième partie de nuit prochaine : 

La soirée est plutôt calme malgré un vent marin actif. Les précipitations reprennent autour de minuit sur les Cévennes. Elles sont convectives, avec des grains parfois marqués. En deuxième partie de nuit, des précipitations se généralisent à l'Hérault, au Gard, ainsi qu'aux Cévennes et la Lozère. Elles sont parfois fortes et faiblement orageuses dans l'arrière-pays de l'Hérault, sur les plaines du Gard, ainsi que des Cévennes au Tanargue. Durant 3 ou 4h, jusqu'au lever du jour, les pluies sont intenses en Cévennes (on peut avoir des intensités de 20 mm/1h)

Avec l'accélération très nette du vent marin en début de matinée, le cordon pluvio-orageux évacue progressivement les plaines mais persiste jusqu'en milieu de matinée sur les reliefs. Il perdra en intensité sur la fin de matinée. Une accalmie se produit alors durant plusieurs heures sur les plaines (sec, ou rares averses mais BEAUCOUP de vent) alors que des pluies modérées persistent sur les Cévennes 30, 48 et 07. Chronologie de cette première salve ci-dessous : 

3) Une nouvelle salve est attendue en soirée sur les mêmes zones : 

L'accalmie de l'après-midi est de courte durée. Restez vigilants néanmoins, car le vent marin se déchaîne à 100 km/h sur les plaines littorales avec de grosses vagues. De nouvelles précipitations très actives remontent de mer en soirée et milieu de nuit suivante. Elles concernent surtout le Gard, les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse, les Cévennes du Gard, de la Lozère et l'Ardèche. L'Hérault semble en marge cette fois, avec un flux qui pivote rapidement au Nord-Ouest. 

Cette nouvelle salve apporte des cumuls conséquents (toutefois non exceptionnels). A noter, dans la bascule d'Ouest à Nord-Ouest, une occlusion concerne la Lozère avec abaissement de la limite P/N durant quelques heures. Il neige vers 1100/1200 m sur Aubrac et Margeride, 1200/1300 m sur Mont-Lozère et Aigoual. Un petit coup de blanc, sans plus... La perturbation quitte la région par le Rhône en milieu de nuit. Passons aux cumuls généraux entre ce soir et demain soir

4) Cumuls totaux : 

On confirme des lames d'eau conséquentes qui peuvent atteindre 130 à 170 mm sur les Cévennes du Gard, de la Lozère et de l'Ardèche, localement 200/220 mm dans les zones les plus exposées (Génolhac/Vialas, Tanargue/Croix de Bauzon). Sur les plaines, c'est côté Gard que les cumuls sont les plus conséquents : 40 à 70 mm en général et loc. 80 mm. Il peut aussi tomber 30 à 50 mm sur les plaines intérieures de l'Est de l'Hérault. 

A noter : ces cumuls se produisent en deux phases distinctes. Cela va limiter la gravité des crues, avec deux pics distincts liés aux deux salves. Les bassins versants et sols étant saturés, les crues devraient tout de même être actives sur les Gardons, la Cèze, le Tarn, le Chassezac, la Baume ou encore l'Ardèche et l'Eyrieux. 

Google+

Contactez nos services météo pour plus d'informations

Nos derniers Articles

Changement de temps pour fin avril : à quoi...

Les amateurs de temps sec frais et venté sont servis en ce moment avec un flux de Nord durable qui a fait baisser les températures au prix d'un mistral et d'une tramontane qui ne cessent de souffler. Il va falloir encore patienter plusieurs jours avant de voir une accalmie...

22 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Météo pour cette fin avril : du froid avant...

Nous sommes depuis quelques jours sous l'influence d'un flux de nord à nord-est modérément froid. Le vent nous préserve des gelées sur le bassin Méditerranéen. La semaine à venir s'annonce très fraîche, probablement...

21 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une fin avril perturbée ?

Pour le moment, nous sommes sous l'influence de descentes d'air froid entre Suisse et Italie. Elles nous apportent un flux de Nord plus frais mais logiquement sec. En effet, mistral et tramontane, sauf exception, ont pour habitude d'assécher notre masse d'air. C'est donc un...

20 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Tendance météo pour le mois de mai 2024

Alors que la première moitié du mois d'avril était remarquablement douce voire chaude, c'est la fraicheur qui s'est installée pour cette fin de mois. Alors que la chaleur de début de mois était généralement 5 à 10°C...

19 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite