Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Dôme de chaleur sur la France pour ce début de septembre

Il est assez rare de faire du yo-yo avec autant d'intensité durant nos étés. En effet, après une canicule exceptionnellement tardive autour du 20 août, nous avons eu droit à une pause fraicheur pour terminer le mois. Nous pensions alors que les grosses chaleurs étaient derrière nous et que nous allions entamer le mois de septembre dans des conditions plus normales pour un premier mois automnal (l'automne météorologique débute le 1ᵉʳ septembre). Nous avions oublié un détail, désormais, la moindre pulsion en flux de Sud apporte tout de suite une situation favorable à de très fortes chaleurs. Bienvenue dans le nouveau monde du réchauffement climatique.

Un temps envisagée près de notre pays puis finalement repoussée sur le Portugal, une goutte froide vient drainer un flux de Sud depuis le Nord de l'Afrique jusqu'à notre pays. Un dôme de chaleur va alors se constituer ces prochains jours et pourrait bien persister toute la semaine prochaine.


Carte : Tropicaltidbits

La carte ci-dessus est très parlante. On observe bien la goutte froide à proximité du Portugal tandis qu'un puissant dôme de chaleur en oméga remonte sur la France. Cette même situation en plein mois de juillet aurait engendré une importante canicule. Les conséquences sont un peu différentes pour un début septembre avec notamment des journées plus courtes qu'au cœur de l'été.

Pour autant, le risque d'atteindre les seuils de canicule sont bien présents dans un grand quart Sud-Ouest du pays avec des températures maximales qui pourront régulièrement dépasser les 36°C et des minimales supérieures à 20°C. Sur notre région, ce flux de Sud passera au-dessus d'une mer relativement plus fraiche. Il ne faut donc pas s'attendre aux mêmes températures avec des littoraux généralement tempérés et une chaleur plus marquée dans l'arrière-pays.


Carte : Météociel

Illustration avec les maximales modélisées pour lundi après-midi (carte ci-dessus). On remarque bien que les littoraux resteront sous les 30°C tandis que nous dépasserons rapidement ces températures quelques kilomètres dans les terres. Des pointes de 35°C sont envisageables. Rappelons qu'avoir 35°C début septembre est tout sauf normal. Les records se situent autour de 36-37°C pour une température moyenne autour de 27°C normalement.

Ces fortes chaleurs pourraient persister tout au long de la semaine prochaine. En effet, tant que la goutte froide stationnera sur le proche Atlantique, le flux de Sud persistera sur notre pays. Outre les températures, la durée de cette chaleur pourrait devenir remarquable et même exceptionnelle sur certaines régions du pays, en plus concernées que la nôtre. Cette période de fortes chaleurs sera évidemment accompagnée d'un temps toujours sec sans la moindre trace de pluie.

Google+

Nos derniers Articles

Vers l'arrivée d'une nouvelle goutte froide...

Le semaine a débuté sous le signe de l'instabilité avec des pluies et même des orages qui ont circulé notamment entre le Languedoc et le Massif-Central. Pour la semaine à venir, nous aurons quand même une hausse des températures...

27 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Nouvelles pluies ce lundi puis retour de...

Nous venons de connaître un week-end plutôt agréable avec un ensoleillement généreux sur les plaines Méditerranéennes et des températures assez chaudes. On a atteint près de 26°C à Nîmes ce dimanche. Pour...

26 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers un retour temporaire de l'anticyclone...

L'ex marais barométrique qui vient de nous concerner s'est enfin résorbé tout en se dirigeant vers l'Anglette. On assiste au retour progressif des hautes pressions anticycloniques. Peut-on espérer que cet anticyclone s'installe durablement ? Réponse...

25 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Amélioration des conditions météorologiques...

L'été tarde à arriver cette année. Si les chaleurs parfois exceptionnelles et précoces des années précédentes étaient anormales, il est à noter que ce mois de mai 2024 pourrait être le premier sous les normales...

24 mai 2024 à 18:00

Lire la suite