Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Dépression Oscar : à quoi s'attendre sur les régions Méditerranéennes ?

Ce jeudi 8 juin 2023, le contexte météorologique est caractérisé par une vaste goutte froide, dénomée Oscar, qui circule au Nord-Est des Açores en plein Atlantique. Cette dépression pilote un flux de sud/sud-ouest modérément chaud en France et à nouveau plus instable/dynamique. Demain vendredi, cette goutte froide va prolonger son influence sous la forme d'un talweg jusqu'au proche Atlantique et l'Ouest de la France. Dans ce contexte, une dégradation active est attendue ce vendredi sur nos régions. 

L'instabilité va persister samedi au moins avec un risque d'orages localement violents sur l'Est du Languedoc (scénario classique en comparaison aux semaines précédentes). Une instabilité qui se maintiendra partiellement dimanche, toutefois en diminuant. Ci-dessous, voici la carte synoptique où l'on voit la dépression Oscar en plein Atlantique : 

Pour demain vendredi, la situtation est à surveiller. Les passages nuageux se multiplient dès la matinée, avec encore quelques périodes d'éclaircies. Des averses localement orageuses éclatent déjà près des Cévennes. Quelques unes peuvent aussi se produire jusqu'en plaines du Gard et de l'Hérault, ou même de l'Aude. En cours d'après-midi, une anomalie de basse tropopause (forçage dépressionnaire) va arriver de l'Ouest. Elle est précédée d'une masse d'air assez instable dans les basses-couches de l'atmosphère. 

En effet, les valeurs de MUCAPE vont atteindre fréquemment 800/1000 J/Kg, ponctuellement 1500 à 2000 J/kg en se rapprochant des Pyrénées-Orientales. Dans ce contexte, nous redoutons des orages en cours d'après-midi sur les Pyrénées-Orientales, l'Aude et une partie de l'Hérault. Ces orages peuvent produire de fortes pluies en peu de temps (30 mm/30 min ou plus encore !) mais aussi des chutes de grêle avec un risque de diamètre supérieur à 2 ou 3 cm (sur les premiers déclenchements orageux de l'après-midi) : 

En fin de journée et soirée, les orages progressent en direction de l'Est de l'Hérault et du Gard. Le risque de grêle reste présent (plutôt sous la forme de grésil) tout comme les fortes pluies qui semblent plus probables sur les basses plaines/littoral que dans l'arrière-pays. Les orages évacuent la région par la vallée du Rhône en cours de nuit suivantee. Au final, des cumuls hétérogènes sont prévus : fréquemment 5 à 10 mm, mais parfois 30 à 50 mm sous les orages, de façon très ponctuelle sur Aude/PO mais  plus régulière dans l'intétieur de l'Hérault/près des Cévennes. Une pointe à 80/100 mm est envisageable très localement sur l'Hérault. 

Samedi matin, temps calme. Attention durant l'après-midi car des orages violents sont probables entre la Lozère, les Cévennes, les plaines du Gard et de l'Est de l'Hérault. L'instabilité s'annonce très élevée. Le risque de grêle est significatif une nouvelle fois, avec même une possibilité de grêlons > 3 cm de diamètre. 

 

Google+

Nos derniers Articles

Vers l'arrivée d'une nouvelle goutte froide...

Le semaine a débuté sous le signe de l'instabilité avec des pluies et même des orages qui ont circulé notamment entre le Languedoc et le Massif-Central. Pour la semaine à venir, nous aurons quand même une hausse des températures...

27 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Nouvelles pluies ce lundi puis retour de...

Nous venons de connaître un week-end plutôt agréable avec un ensoleillement généreux sur les plaines Méditerranéennes et des températures assez chaudes. On a atteint près de 26°C à Nîmes ce dimanche. Pour...

26 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers un retour temporaire de l'anticyclone...

L'ex marais barométrique qui vient de nous concerner s'est enfin résorbé tout en se dirigeant vers l'Anglette. On assiste au retour progressif des hautes pressions anticycloniques. Peut-on espérer que cet anticyclone s'installe durablement ? Réponse...

25 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Amélioration des conditions météorologiques...

L'été tarde à arriver cette année. Si les chaleurs parfois exceptionnelles et précoces des années précédentes étaient anormales, il est à noter que ce mois de mai 2024 pourrait être le premier sous les normales...

24 mai 2024 à 18:00

Lire la suite