Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Crues : le point sur le Nord et l'Ouest de la France

Ces dernières semaines, une série d'intempéries ont concerné la quasi-totalité de notre pays, entre les épisodes cévenols dans le Sud, la crue de la Vésubie dans les Alpes-Maritimes, la succession des tempêtes Céline, Ciaran et Domingos sur l'Ouest de la France et le fort arrosage dû aux perturbations et traines actives sur certaines plaines, en particulier sur le Pas-de-Calais et les Charentes. Aujourd'hui, ces deux zones sont soumises à des crues parfois historiques, notamment de l'Aa.

Le fleuve de l'Aa a en effet pulvérisé le record de février 2022, qui avait atteint la hauteur de 1.75 m de hauteur, avec la valeur exceptionnelle de 2.19 m, ce vendredi 10 novembre au soir, sur la station de Fauquembergues, dans le Pas-de-Calais. Aujourd'hui, l'ensemble des cours d'eau évoluent lentement en décrue. Cependant, les conditions météorologiques restent défavorables pour l'observation d'une rapide décrue. En effet, les perturbations, bien que moins actives que ces dernières semaines, continuent de défiler sur le Nord de la France. Aujourd'hui et demain d'ailleurs, nous attendons sur ce même secteur un front froid suivi d'un régime d'averses, encore une fois sous forme de rails (c'est à dire des averses qui se succèdent les unes derrière les autres).

 


Carte : Accumulation de précipitations pour ces prochaines 51 heures, d'après les dernières modélisations d'AROME - Meteociel

 

Entre aujourd'hui et demain, nous devons nous attendre à des cumuls supplémentaires autour de 30 mm, localement plus sous un axe bien défini. Au niveau de la réaction des cours d'eau, la mauvaise nouvelle étant que la décrue de l'ensemble des rivières aura du retard. Il faudra encore attendre quelques jours avant que le niveau des rivières soit de retour à des valeurs normales. De plus, dans la nuit de jeudi à vendredi, un nouveau minimum dépressionnaire pourra encore alimenter ces crues avec de nouvelles pluies.

Il est à rappeler que contrairement à notre région qui connait des crues et des décrues à évolution rapide, les zones qui nous concernent dans cet article sont des zones plates, où l'évolution des cours d'eau est très lente, avec une eau stagnante, diminuant également la qualité des conditions d'hygiène.

Google+

Nos derniers Articles

Vers une semaine très chaude : près de 40°C...

La chaleur a été modérée ce lundi mais la hausse des températures va s'amorcer plus franchement dès ce mardi. Le pic de chaleur est attendu en fin de semaine, avec des maximales qui pourraient largement dépasser les 35°C sur nos...

15 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Fortes chaleurs la semaine prochaine : jusqu'à...

Notre année 2024 est bien plus respirable. Après un printemps bien arrosé, nous craignions un retour de bâtons pour cette période estivale mais les modèles saisonniers n'ont pas cessé de faire machine arrière avec des prévisions...

14 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Point météo pour la semaine à venir : un...

Ce week-end des 13 & 14 juillet est estival près des régions Méditerranéennes, sans excès. Il fait beau et modérément chaud. Nos prévisionnistes surveillent un risque orageux localisé près des reliefs lundi...

13 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une semaine estivale avec du soleil...

Les orages ont été violents ces dernières 24h sur l'Aveyron, la Lozère et une partie du Gard où de fortes pluies et d'importantes chutes de grêle ont été observées. Nos regards se tournent désormais vers le week-end...

12 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite