Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Bassin méditerranéen : retour de la pluie en début de semaine prochaine !

Les pluies ont été copieuses ces dernières 36h sur notre région. Il est par exemple tombé près de 90 mm à Nîmes, 100 à 150 mm sur les Cévennes, ponctuellement près de 200 mm sur le versant sud du Mont-Lozère. Les Gardons ainsi que le fleuve Hérault ou encore l'Ardèche ont connu des crues modérées et plutôt bénéfiques pour la saison. Il est à noter également que cette dégradation a généré de fortes chutes de grêle hier après-midi près de Nîmes ou encore hier soir aux abords de Montpellier, ainsi qu'une tornade de très faible intensité dans le nord du Gard, sur la commune d'Auzon.

En cette fin de semaine ainsi que ce week-end, une belle accalmie va se produire. Le ciel ne sera pas forcément dégagé de partout, mais les pluies vont se rétracter en Méditerranée. Pour plus de détails à ce sujet, merci de consulter la rubrique prévisions sur le site Météo-Languedoc. En début de semaine prochaine, une nouvelle dégradation est probable, en lien avec l'arrivée d'un système dépressionnaire près de l'Espagne :

Ce système dépressionnaire devrait se positionner près du golfe de Gascogne ce lundi. La plupart des scénarios sont en accord à ce sujet. Par la suite, deux scénarios principaux ressortent. Le premier voit la goutte froide dépressionnaire plonger vers le sud de l'Espagne, puis se résorber lentement près du Maroc. Dans cette configuration, la dégradation pluvieuse affecterait essentiellement l'Aude et les Pyrénées-Orientales, tout en étant modérée. Cette possibilité représente 40% des scénarios environ.

Le deuxième scénario consiste en ce que cette dépression plonge vers le nord de l'Espagne, tout en s'étirant au bassin Méditerranéen. Si cela se confirmait, l'Hérault, le Gard, les Cévennes ainsi que la Provence connaitraient un nouvel épisode pluvio-orageux, dit Méditerranéen. Cette éventualité représente 60% des scénarios environ. Nous pouvons illustrer ces divergences par l'opposition des deux principaux modèles ci-dessous, à savoir GFS et CEP : 

De façon plus concrète, nos services misent sur le deuxième scénario, à savoir une dégradation assez généralisée pouvant perdurer environ 48h entre le lundi 5 et le mercredi 7 novembre. Les pluies devraient affecter notamment  les Cévennes, où elles seront régulières et parfois soutenues. Durant la période précitée, une fourchette de 80 à 120 mm supplémentaires est envisageable sur les reliefs cévenols.

En plaine, les pluies pourraient s'avérer plus intermittentes. Un doute subsiste également sur l'éventuelle instabilité atmosphérique associée à cette perturbation. S'il y a de l'instabilité, des orages se forment et les pluies sont plus fortes que dans le cas contraire. Pour le moment, nous attendons peu d'instabilité. Dès lors, les cumuls devraient rester modérés, 30 à 50 mm environ. Ces pluies interviennent dans un contexte de saturation des sols. Par ailleurs, la prévision va encore évoluer en fonction du positionnement exact de la dépression

Google+

Nos derniers Articles

Poursuite des gelées toute la semaine :...

Nous demeurons en ce milieu de semaine sous l'influence d'un petit flux d'Est qui s'étire de la Roumanie jusqu'à la France. Ce dernier est assez peu dynamique mais suffisant à advecter de l'air bien froid, puisque les températures à 850 hPa (environ...

08 févr. 2023 à 18:00

Lire la suite

Nombreuses gelées attendues cette semaine...

Une goutte froide a traversé notre région d'Est en Ouest ce mardi, donnant des précipitations généralisées. Il a neigé sur les plaines intérieures (arrière-pays) du Gard et de l'Hérault. Bonne nouvelle par ailleurs...

07 févr. 2023 à 18:00

Lire la suite

Chutes de neige à très basse altitude la...

Une première goutte froide a balayé notre région ce lundi matin, donnant quelques précipitations sur le Languedoc et le Roussillon entre la fin de nuit dernière et la matinée. Il a neigé temporairement vers 500 m. Nos prévisionnistes...

06 févr. 2023 à 18:00

Lire la suite

Possible neige en plaines ces prochaines...

Que l'on soit clair, ce n'est pas la situation du siècle. C'est loin d'être du jamais vu ni même une vague de froid. Simplement, dans nos hivers qui sont devenus assez ennuyeux sans froid, sans pluie ni neige, la moindre opportunité d'une quelconque agitation...

05 févr. 2023 à 18:00

Lire la suite