Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Baisse des températures et neige à basse altitude la semaine prochaine en France

Nous sommes ce week-end sous l'influence d'un système dépressionnaire centré sur la France, en progressive résorption. Avant de développer le sujet central de cet article, à savoir un potentiel épisode pluvio-neigeux à relativement basse altitude la semaine prochaine, nous allons déjà jeter un œil aux prévisions de cette soirée. Nous attendons en effet le passage d'une perturbation d'intensité ordinaire, produisant toutefois de la neige en altitude.

En cours de soirée, des précipitations faibles à modérées vont traverser nos reliefs, avant d'arriver en plaine et bord de mer sous la forme d'averses localisées. L'isotherme 0°C va s'abaisser au passage de la perturbation : 1000/1200 m en Lozère, 1400 m sur les Cévennes et l'Espinouse, 1600 m sur les Pyrénées. La limite pluie/neige va donc s'abaisser à 800/900 m en Lozère, 1100 m des Cévennes à l'Espinouse, 1300 m sur le Capcir/Puymorens. Voici les quantités approximatives attendues cette nuit :

Demain dimanche, les nuages vont rester nombreux près des reliefs mais les précipitations plus rares. Nous aurons encore quelques averses de neige en limite des PO et de l'Ariège. Le contexte météorologique est d'ores et déjà sous surveillance pour la semaine prochaine. En effet, les deux principaux modèles numériques de prévision (à savoir CEP du centre Européen et GFS du centre Américain) entrevoient un décrochage polaire d'origine maritime centré sur la France.

Il devrait s'agir d'un système dépressionnaire glissant de la mer de Norvège jusqu'à notre pays, avec une trajectoire finale encore incertaine. A son passage, les températures au repère 850 hPa devraient baisser entre -2 et -4°C sur tout le pays. Dans le même temps, une dépression va probablement se creuser en Méditerranée. Il est à ce jour difficile de savoir si cette dépression va se creuser plutôt sur le golfe du Lion, au large de la Provence ou dans le golfe de Gênes.

Dans tous les cas, de fréquentes précipitations sont à attendre autour de la mi-novembre sur la plupart de la France, avec une limite pluie/neige qui vous l'aurez compris s'annonce très basse par endroits. Du côté des régions Méditerranéennes, il faudra attendre encore environ 72h avant d'en dire davantage mais ces deux principaux modèles entrevoient des remontés humides de mer, avec une limite pluie/neige également assez basse. Ci-dessous, voici le comparatif entre GFS (pluvieux en plaine) et CEP (neigeux parfois jusqu'en plaine).

Pour le moment, nos prévisionnistes misent sur de la pluie en plaine et de la neige dès la basse/moyenne altitude près de nos reliefs, en quantités possiblement significatives. Il pourrait par contre neiger jusqu'en plaine en moyenne et haute vallée du Rhône. Disons en tout cas que la probabilité y est plus importante. Le froid s'annonce humide, il ne sera pas intense (nous allons nous situer à peine sous les normes de saison). Prochain point demain pour voir si ce potentiel se confirme ou tend à disparaître.

Google+

Nos derniers Articles

Nouvelles pluies ce jeudi : jusqu'à 30 mm...

De nouvelles précipitations sont attendues dès la nuit prochaine et demain jeudi sur nos régions Méditerrannéennes. Si elles s'annoncent assez faibles entre le Roussillon et l'Ouest du Languedoc, elles pourraient finalement s'avérer copieuses...

19 juin 2024 à 18:00

Lire la suite

Pluies orageuses avant la mise en place...

Il fait chaud ce mardi, notamment aux abords du Rhône où les thermomètres se sont envolés jusqu'à 33°C. Nos services confirment un temps instable pour la deuxième partie de semaine, avec des pluies et des orages accompagnés de sable....

18 juin 2024 à 18:00

Lire la suite

Pluies sableuses cette semaine avant l'arrivée...

Une dégradation attendue entre le 20 et le 21 juin va s'accompagner d'averses, de pluies et parfois même d'orages. On en a déjà parlé mais ces pluies vont s'accompagner de sable. Par ailleurs, cette dégradation sera ensuite relayée...

17 juin 2024 à 18:00

Lire la suite

Risque d'orages puis fortes chaleurs pour...

Nous venons de passer la mi-juin et pour le moment, les températures se situent 1°C sous les normales saisonnières pour ce mois. Une anomalie négative qui devrait être compensée par l'accentuation des chaleurs dès la semaine à venir....

16 juin 2024 à 18:00

Lire la suite