Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Baisse des températures avec un peu de neige en altitude

Conformément aux prudentes prévisions émises ces derniers jours, une baisse des températures va s'amorcer dans les prochaines heures sur la France. Elle va toucher également les régions Méditerranéennes. Pas de vague de froid au programme, mais le retour de conditions dites "normales" en rapport aux normales de saison. Il faut dire que l'anomalie thermique depuis le 1er janvier 2023 est proche de +5°C sur notre région, ce qui est exceptionnel. Imaginez la même anomalie, mais dans le négatif... !

Si rien de bien intéressant n'est attendu en plaine, nous soulignons le retour de petites chutes de neige sur nos reliefs, qu'il s'agisse de la Lozère ou des Pyrénées. Plus à long terme, la situation va être à surveiller avec certains scénarios plus froids. Commençons par l'analyse du contexte synoptique actuel. Nous sommes en cette fin de week-end sous l'influence d'une ondulation dépressionnaire qui s'étire de l'Islande à la France, en passant par le Royaume-Unis. Elle est à l'origine d'une intrusion d'air frais en altitude.

Dans ce contexte, les averses qui vont se maintenir la nuit prochaine sur les reliefs de la Lozère vont progressivement se transformer en neige, d'abord vers 1500/1600 m, puis vers 1000/1200 m d'ici la fin de nuit/début de matinée ce lundi. Demain lundi, les averses vont s'enchaîner sur la Lozère, les Cévennes, l'Aveyron, l'Espinouse, l'intérieur de l'Aude tout en débordant moins franchement vers le Capcir/Puymorens. Il neige souvent dès 1000 m en Lozère, ce qui  va permettre aux sommets de blanchir de quelques centimètres, notamment sur l'Aubrac, la Margeride et le Mont-Lozère. Saupoudrage à l'Aigoual également.

Il neige plutôt vers 1100 m entre Espinouse et Montagne Noire, avec un bon saupoudrage prévu sur les sommets. Sur les Pyrénées, on prévoit les flocons vers 1200/1300 m. Les stations de ski du Capcir/Puymorens peuvent espérer quelques centimètres d'or blanc. Ci-dessous, voici l'accumulation neige prévue par le modèle ARÔME d'ici lundi soir : 

Pour la semaine à venir, les pressions s'orientent à la hausse suite au passage de l'ondulation dépressionnaire. En soit, on espère des éclaircies généreuses en plaine avec un mistral et une tramontane soufflant modérément en journée, plus faiblement la nuit. De petites gelées blanches sont à prévoir, notamment dans les secteurs déventés la nuit. Sur les reliefs, le temps va rester souvent bouché avec des températures plus fraîches. En bref, cette baisse des températures s'annonce ordinaire mais cela devrait contraster avec les trois semaines que l'on vient de connaître.

La reprise d'un dynamisme ondulatoire n'interdit pas, plus à long terme, un coup de froid plus sérieux. Toutefois, nous insistons bien sur le fait qu'il ne s'agit pas du scénario le plus probable. Il était illustré hier par GFS. Aujourd'hui, il l'est par le modèle GEFS : 

Google+

Nos derniers Articles

Retour de la neige en fin de semaine !

Le changement de temps tant attendu va débuter dès ce mercredi. Cela commencera par un temps plus nuageux mais toujours doux pour la saison. Jeudi, nous serons dans l'influence maritime à l'avant du rail dépressionnaire qui se renforce sur l'Atlantique....

20 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une fin février plus agitée !

On tient enfin ce changement de temps tant attendu. Ce mois de février est pour l'instant remarquablement doux et sec. Nous sommes en moyenne 3 à 4°C au-dessus des moyennes de saison pour ces 19 premiers jours. Cela pourrait bien faire de ce mois de février...

19 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une baisse des températures avec neige...

Le week-end se termine sous le signe d'un puissant anticyclone qui a favorisé des températures anormalement douces. Entre le début et le milieu de semaine à venir, les hautes pressions vont enfin reculer et se rétracter en direction de l'Afrique,...

18 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Flux de nord-ouest : à quoi s'attendre ?

On vous en parlait hier et ça se confirme encore aujourd'hui : la plupart des modèles de prévision confirment un profond changement de circulation atmosphérique pour cette fin février. Autant qu'on se le dise : il n'y aura rien d'exceptionnel en...

17 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite