Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Baisse des températures

Ce mardi 14 mars, le contexte météorologique est caractérisé par l'évacuation du talweg dépressionnaire qui nous a concerné la nuit dernière, en donnant des pluies et des orages. Un anticyclone est positionné sur l'Atlantique, sans nous concerner. Nous sortons d'une période exceptionnellement douce, puisqu'il a fait près de 25°C en plaine le week-end dernier.

Nous surveillons désormais les températures qui vont amorcer une nouvelle baisse. Nous rassurons les agriculteurs : contrairement aux années précédentes, il ne s'agira pas d'une vague de froid venue de l'Est mais d'ondulations en flux de Nord, qui vont apporter des périodes de refroidissement. A ce titre, un petit risque de gel blanc pourra être présent par endroits, si les conditions sont réunies (nuit dégagée et déventée). 

La baisse des températures va se faire sentir dès la nuit prochaine, notamment sur les plaines du Gard et de l'Est de l'Hérault où le ciel va se dégager et le vent nettement faiblir. Les conditions seront dès lors réunies pour la formation d'inversions thermiques. Sur ces zones, on prévoit des minimales de 2/3°C en général, mais localement de petites gelées blanches (0°C) sont prévues dans les campagnes encaissées. 

Cette première baisse des températures ne devrait pas impacter l'arboriculture. Mercredi après-midi, les maximales repartent à la hausse avec 15/16°C sur le Gard mais 17/18°C sur l'Hérault et jusqu'à 19/20°C sur l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Dans la nuit de mercredi à jeudi, la baisse pourrait se poursuivre tout en gagnant du terrain : 

Dans le secteur du Rhône et de ses alentours, le mistral assure des minimales largement positives. Partout ailleurs, nous descendrons fréquemment à 1 ou 2°C dans les campagnes et parfois 0/-2°C dans les zones de bas-fonds habituellement connus pour être froids, même jusqu'à -5°C dans les bas-fonds très froids (Lussan, val de Londres). 

Ces valeurs ne sont pas exceptionnelles pour une mi-mars et ne devraient pas impacter l'arboriculture. Un redoux est prévu par la suite, avant un nouveau refroidissement la semaine suivante. Ce régime ondulant pourrait persister avec, on l'espère, quelques précipitations d'ici fin mars

Google+

Nos derniers Articles

A quand le retour du beau temps ?

Des orages parfois forts ont concerné le département du Gard ce samedi. Les cumuls atteignent 43 mm à Uzès, où les vignobles ont été impactés par de nouvelles chutes de grêle. Vous êtes nombreux à nous poser...

18 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Orages localement violents ce vendredi !

Nous sommes dans une période particulièrement instable. Une goutte froide stagne actuellement sur le Golfe de Gascogne entre France et Espagne. Elle draine de l'air marin relativement doux et humide près du sol tandis que l'air frais persiste en altitude. Ce...

17 mai 2024 à 14:00

Lire la suite

Risque d'orages forts ce vendredi : grêle...

L'instabilité est encore assez importante avec des averses et des orages sur la région. De nouveaux orages, probablement plus structurés que ceux des derniers jours, se confirment ce vendredi 17 mai 2024. Ils pourraient parfois produire de la grêle et d'intenses...

16 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Poursuite d'un temps orageux

Nous demeurons en cette mi-mai sous l'influence d'un système dépressionnaire peu mobile situé sur le proche Atlantique. Le temps reste lourd et instable, avec de fréquentes averses et un risque d'orages qui va se maintenir ces prochains jours.  1)...

15 mai 2024 à 18:00

Lire la suite