Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

A quand de la pluie ?

Le système dépressionnaire qui circule entre les Açores et l'Irlande, en plein Atlantique, est trop loin pour nous concerner. Plus encore, il fait office de pompe à chaleur en soulevant un flux de sud qui trouve ses origines en pleine Afrique Saharienne. Par conséquent, la France est touchée par une vague de chaleur tardive et une masse d'air sableux à haute altitude. Nous sommes nombreux à nous poser la question : à quand le retour de la pluie sur nos régions Méditerranéennes Françaises ? 

Alors que l'Espagne voisine vient de connaître de nombreux orages - parfois très pluvieux - nous soulignons aussi ce qu'il se passe du côté de la Grèce où des pluies d'ampleur exceptionnelles sont en cours (épisode similaire à celui de septembre 2002 dans le Gard, pour vous donner un ordre de grandeur, parfois pire encore !). Chez nous, c'est SEC. Et c'est toute la particularité du climat méditerranéen car certaines zones peuvent enchaîner des anomalies sèches pendant des mois consécutifs, alors que d'autres subissent l'inverse avec des arrosages dévastateurs. Mais comment s'annonce la suite de notre programme météorologique ? 

Autant vous le dire franchement : aucune pluie digne de ce nom n'est attendue à échéance raisonnable (J+7) sur notre région. En effet, le système dépressionnaire Atlantique va progressivement perdre en dynamisme. Il va se rapprocher du Portugal, favorisant de nouveaux orages d'ici ce week-end sur une grande moitié Ouest de la Péninsule Ibérique, alors que la France et plus largement le Benelux/Allemagne resteront sous l'influence des hautes pressions anticycloniques. 

Une petite surveillance est accordée pour le début de semaine prochaine. L'anomalie dépressionnaire sur l'Atlantique pourrait évoluer en talweg (il ne s'agira donc plus d'une goutte froide, mais d'une zone de basses pressions étirées en forme de "V"). Ce talweg POURRAIT (notez le conditionnel) se rapprocher de la France, en venant s'y résorber. Au mieux, cela peut induire une petite dégradation passagère susceptible de produire quelques averses ou orages localisés, avec une probabilité + significative sur l'Ouest de notre région (Aude/PO). Le modèle GFS illustre ce potentiel : 

Une dégradation hypothétique, dont l'intensité sera de toute façon ordinaire et la durée courte. Par la suite, les hautes pressions vont se maintenir, sans redistribution profonde des "cartes atmosphériques". En bref, les conditions sont réunies pour la poursuite et l'aggravation de la sécheresse déjà bien installée sur notre région. Il convient de souligner que les modèles saisonniers confirment et insistent sur le signal d'un automne pluvieux. Bien évidemment, cela ne veut pas dire qu'ils auront raison mais leur persistance vers ce scénario mérite tout de même de les considérer. 

On sait bien que les épisodes peuvent rapidement survenir et s'enchaîner. Cela ne serait pas une première... comme en Grèce qui vient de passer d'une sécheresse historique à un excédent pluviométrique exceptionnel en moins de 72h. Conclusion : sec (ou pas grand chose) jusqu'au 15 septembre. La suite ? Nous le verrons plus tard... 

Google+

Nos derniers Articles

Vers une fin avril perturbée ?

Pour le moment, nous sommes sous l'influence de descentes d'air froid entre Suisse et Italie. Elles nous apportent un flux de Nord plus frais mais logiquement sec. En effet, mistral et tramontane, sauf exception, ont pour habitude d'assécher notre masse d'air. C'est donc un...

20 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Tendance météo pour le mois de mai 2024

Alors que la première moitié du mois d'avril était remarquablement douce voire chaude, c'est la fraicheur qui s'est installée pour cette fin de mois. Alors que la chaleur de début de mois était généralement 5 à 10°C...

19 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Retour de l'Hiver : baisse des températures,...

La baisse des températures s'est déjà bien amorcée et ce n'est qu'un début puisque nos prévisionnistes surveillent d'ores et déjà une nouvelle goutte froide pour le début de semaine à venir - cette fois en flux...

18 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers la mise en place de gouttes froides...

Et si l'Hiver n'avait pas dit son dernier mot ? Le célèbre dicton "en Avril ne te découvre pas d'un fil" pourrait prendre tout son sens pour cette fin avril. Les modèles de prévision sont en faveur de gouttes froides récurrentes autour de...

17 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite