Prévisions & Suivi en temps réel

Week-end estival avant un risque d'orages dans l'intérieur du Languedoc

Nos régions Méditerranéennes se situent à nouveau sous l'influence des hautes pressions anticyclonique. Le soleil s'est ainsi imposé ce jeudi sur nos départements, malgré des cumulus bourgeonnants sur nos reliefs et l'Est du Languedoc. Quelques averses orageuses sont d'ailleurs en cours sur la Lozère et vont se maintenir jusqu'en début de soirée. Pour demain vendredi, l'amélioration se confirme. A la faveur d'un anticyclone de plus en plus solide, le soleil va dominer et s'imposer sur toute la région du matin jusqu'au soir.

Quelques cumulus pourront se former par moments, plutôt sur le nord de la Lozère - entre l'Aubrac et la Margeride - ainsi que sur les Pyrénées. Le mistral souffle en rafales de 40 à 50 km/h près du Rhône, alors que la tramontane est voisine de 30 à 40 km/h sur l'Aude. Les brises marines vont finir par s'imposer sur les plaines de l'Hérault notamment. Concernant les températures, elles repartent à la hausse de partout. Les maximales vont atteindre 30 à 32°C en plaines, aussi bien sur le Languedoc que sur le Roussillon. 

Votre week-end sera lui aussi caractérisé par la poursuite des hautes pressions anticycloniques. Samedi sera une journée pleinement estivale, avec un soleil prédominant et de rares cumulus bourgeonnants, se formant plutôt aux abords des reliefs sous l'effet des brises de pente. Mistral et tramontane se maintiennent en matinée, avec des rafales de 20 à 30 km/h. Rapidement, ce sont les brises marines qui s'imposent avec des bourrasques de 30 à 35 km/h en journée, localement 40 km/h en bord de mer.

Ces vents marins vont tempérer les plaines littorales avec des maximales de 27/28°C en bord de mer. En remontant dans les terres, nous aurons vite chaud à très chaud puisque les maximales devraient atteindre 30 à 32°C sur les Pyrénées-Orientales, 31 à 33°C sur l'Aude, 32 à 34°C sur l'Hérault et 34 à 35°C sur le Gard, très localement 36°C. Il faudra bien en profiter. Dimanche devrait être une nouvelle journée très estivale, avec toutefois quelques nuances à apporter. Après une matinée pleinement ensoleillée, des nuages élevés vont remonter d'Espagne l'après-midi, d'abord très fins. En soirée et nuit suivante, ils pourront déjà se dédoubler d'altocumulus instables et donner de rares gouttes.

Les températures restent très chaudes surtout sur le Gard où 35 à 36°C sont prévus sur de larges zones, avec un ressenti de plus en plus lourd. Sur le Roussillon et l'Hérault, il fait tout aussi lourd mais les maximales demeurent voisines de 30 à 32°C dans les terres, parfois 33 à 34°C près du Pic Saint-Loup et du val de Londres. En début de semaine prochaine, la situation va être à surveiller attentivement entre la Lozère, les Cévennes et le nord du Languedoc. On va assister à la mise en place d'une goutte froide dépressionnaire sur le nord de la France, avec un important conflit de masse d'air et d'une instabilité atmosphérique très élevée.

Le contraste pourrait être exceptionnel avec 5°C à 850 hPa sur la Bretagne contre 25°C sur les régions Méditerranéennes. Des forçages atmosphériques virulents sont à prévoir. En bref, des orages sévères vont éclore sur le Massif-Central ainsi qu'en région Rhône-Alpes. Plus en marge, de gros orages pourraient aussi se former sur la Lozère, les Cévennes et le Haut-Gard notamment, soit une petite partie de notre région. Ce scénario va être affinée rapidement. Les risques principaux seront liés à la grêle et au vent. 

Partager sur