Prévisions & Suivi en temps réel

Week-end ensoleillé et chaud avant le retour de la pluie ?

Le temps dépressionnaire s'éloigne avec un vaste système dépressionnaire qui, après avoir stagné près de notre pays pendant plusieurs jours, s'évacue vers l'Europe de l'Est. A l'arrière, une dorsale anticyclonique va se mettre en place. Elle nous concernera surtout ce week-end avec à la clef un temps ensoleillé et plus chaud. Comme souvent dans ce type de configuration propice à de bref coups de chaud, c'est surtout le Sud-Ouest du pays qui sera en première ligne. En effet, nous attendons 35 à 38°C d'ici lundi sur ces secteurs.

Si les températures s'orienteront à la hausse sur notre région, elle sera moins importante. Nous attendons 27 à 30°C à l'ombre. Avec un large soleil et sur les secteurs avec un vent calme, le ressenti sera estival durant ce week-end. Cela ne durera pas. Une nouvelle goutte froide dépressionnaire va se positionner sur l'Atlantique dès le début de semaine prochaine, glissant progressivement vers le Portugal et l'Espagne.

Carte : Tropicaltidbits

L'influence marine va rapidement prendre le dessus la semaine prochaine et ce, dès lundi. Cela se traduira par le retour d'entrées maritimes sur une partie de la région et au moins une partie de la journée. Ces nuages marins devraient s'imposer encore plus franchement mardi avec le rapprochement de la goutte froide. Si la formation de cette dépression possède une très bonne fiabilité, c'est sa trajectoire qui est plus incertaine et qui déterminera le temps de la semaine prochaine.

Les hautes pressions en Méditerranée pourraient freiner l'avancée de la dépression qui se retrouverait bloquée sur le Portugal. Sa distance vis à vis de notre région est un paramètre primordial concernant le risque d'épisode pluvieux. Si elle est trop éloignée, nous serions sous des entrées maritimes pouvant apporter quelques pluies mais sans plus. Si la goutte froide parvient à suffisamment se rapprocher, les forçages pourront permettre la formation de pluies orageuses mieux organisées.

Cartes : meteologix

Comme on peut le voir ci-dessus, les deux principaux modèles GFS et CEP ne sont pas en accord. Le modèle Américain GFS laisse la goutte froide éloignée de notre pays avec quelques pluies faibles et des cumuls qui peinent à atteindre 10 mm. Le modèle Européen CEP est plus généreux (carte de droite) avec des cumuls de 50 à 100 mm notamment sur l'Hérault et les Cévennes (localisation pouvant évoluer).

Difficile de trancher car au final la situation à l'échelle de l'Europe est la même sur ces deux modèles. Ce sont de petits détails qui ont de grande conséquences sur les cumuls de pluie attendues la semaine prochaine. Il nous faut donc encore patienter pour voir si l'un des deux scénarios prend le dessus sur l'autre au fil des actualisations. Nous espérons sincèrement un scénario pluvieux sans catastrophe car comme nous le répétons souvent, nous en avons grandement besoin.

Partager sur