Prévisions & Suivi en temps réel

Votre programme météo : vers une baisse des températures

La dégradation qui a affecté l'Est du Languedoc hier et aujourd'hui va se maintenir jusqu'en milieu de nuit prochaine sur le Gard, avant de s'évacuer vers la Provence. Nous sommes actuellement sous l'influence d'un dôme anticyclonique centré sur la Scandinavie, alors que l'activité dépressionnaire est assez intense entre le Groenland, l'Islande et le Royaume-Unis. Dans le même temps, une masse d'air froid circule entre la Russie et l'Est de l'Europe, sans parvenir à nous atteindre.

Pour la semaine à venir et le week-end prochain, nous devrions nous diriger vers un flux d'Ouest/Nord-Ouest graduellement plus frais. Il ne s'agit pas d'une vague de froid, mais d'advections d'air plus frais qui arrivent de l'Atlantique. Dans ce contexte, de nouvelles dégradations sont à prévoir (atténuées) sur une partie de nos régions, avec une baisse des températures, et peut-être quelques chutes de neige en altitude moyen terme. Retrouvez ci-dessous l'évolution du contexte synoptique entre ce mardi et le week-end prochain : 

Pour demain mercredi, les nuages sont nombreux aux premières heures de la matinée. Une amélioration se met progressivement en place durant la journée, avec le retour d'un généreux soleil au fil des heures. C'est un peu plus tardif du côté des Pyrénées-Orientales. Les vents sont très faibles en journée. Les éclaircies ne durent pas très longtemps puisque les nuages s'annoncent à nouveau très nombreux la nuit suivante. Ils vont donner quelques gouttes sur la Lozère notamment.

Jeudi, une petite faiblesse dépressionnaire balaie la région, d'Ouest en Est. Elle s'accompagne de nuages nombreux. Nous attentons un petit passage perturbé en fin de journée qui va donner des pluies faibles en général. En fin de perturbation, la neige se mêle à la pluie sur les Pyrénées, au-dessus de 1800/2000 m environ. La perturbation s'évacue rapidement. Vendredi, alternance d'éclaircies et de nuages sur nos plaines. Les reliefs quant à eux sont bouchés, avec des précipitations assez régulières sur les versants Nord-Ouest. Il peut neiger un peu au-dessus de 1300/1500 m la nuit suivante avec le refroidissement

Les quantités sont de toute façon insignifiantes. A partir du week-end et début de semaine suivante, le flux pourrait se courber davantage au secteur Nord-Ouest. Sur notre région, cela coïncide avec un temps plutôt sec. A ce titre, la sécheresse va continuer de s'aggraver sur le Roussillon et l'Ouest du Languedoc. Le mistral et la tramontane sont de retour soufflant modérément, et favorisant l'arrivée d'air de plus en plus froid. Il faut bien parler de façon relative : si la baisse des températures semble assez marquée, elle ne ferait que de nous rapprocher des normes de saison. Rien de plus.

Les reliefs pourraient connaître des journées plus humides, avec de la neige vers 1400 m environ (à affiner d'ici là). En bref, l'hiver se fait toujours attendre !

Partager sur