Prévisions & Suivi en temps réel

Votre météo : une période ensoleillée avant une dégradation début novembre ?

Le mois d'octobre va se terminer sous le signe d'un temps calme. En effet, la France se situe actuellement sous l'influence d'un anticyclonique qui remonte de l'Afrique du nord en direction de la France, en passant par l'Espagne. Ce contexte anticyclonique devrait se maintenir au moins quelques jours, avant une possible mais incertaine dégradation début novembre. Voici nos dernières informations. Demain dimanche, c'est le soleil qui continuera de s'imposer sur toute notre région. Les nuages sont rares. Bonne nouvelle : mistral et tramontane vont cesser. Ce sont même les brises marines qui s'imposent en cours d'après-midi.

Comme souvent en présence d'un anticyclone : les nuits sont fraîches. Nous attendons des minimales de 3 à 5°C dans les campagnes déventées, sinon 6 à 9°C dans les couloirs ventés. Nous nous rattraperons bien l'après-midi puisque les maximales vont atteindre 20 à 22°C de partout en plaine. Concernant la Lozère : fréquentes gelées, parfois assez marquées, au lever du jour puis journée également très agréable. Voici une estimation des maximales attendues demain après-midi : 

Lundi, quelques nuages bas vont se former entre l'Ouest de l'Hérault, l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Rares gouttes possibles. Il continue de faire beau sur le reste de la région. Le soleil est de retour de partout dès le lendemain mardi et va se maintenir au moins jusqu'au jeudi prochain. Vent faible lundi, mais le mistral et la tramontane devraient se lever à nouveau en milieu de semaine, en lien avec la mise en place d'une petite dépression près de l'Italie. Le soleil brille, mais le vent souffle : rafales de 60 à 80 km/h en vallée du Rhône, sur l'Aude et le nord du Roussillon, plutôt 30 à 50 km/h ailleurs (situation classique en ce moment).

Températures en légère baisse (surtout l'après-midi) durant les journées venteuses, entre mardi et mercredi. Nous espérons la poursuite du beau temps jusqu'en fin de semaine. Normalement, le vent devrait également faiblir, avec même le retour de petites brises marines. S'en suivra une nouvelle hausse des températures en fin de semaine, avec à nouveau des maximales voisines de 20°C en plaine, ce qui devient significatif pour cette période de l'année.

La suite est plus incertaine, avec des scénarios qui divergent. Ci-dessous, voici la comparaison de prévision entre le modèle Européen CEP (carte à gauche) et le modèle Américain GFS (carte à droite). Les cartes peuvent sembler ressemblantes, mais il y a des différences significatives et ayant une importance sur le temps prévu chez nous. On retrouve sur les deux modèles la mise en place d'un vaste système dépressionnaire entre l'Islande et l'Atlantique. Sur CEP, ce système dépressionnaire plonge sur le proche Atlantique.

A contrario, sur GFS, le système dépressionnaire plonge plus à l'Ouest, ce qui induit un flux de Sud-Ouest anticyclonique. Temps sec et très doux dans ce cas. Sur CEP, le flux de sud est dynamique et bien focalisé en direction de notre région. Cela va dans le sens d'une dégradation copieuse en Méditerranée. 

Partager sur