Prévisions & Suivi en temps réel

Votre météo pour le début de l'année 2022 !

Cette période remarquablement douce touche à sa fin. Comme expliqué dans notre précédent article, l'air doux persiste encore sur le pays mais il s'accompagne d'un flux de Sud-Ouest anticyclonique. Cela favorise la formation de nuages dans les basses couches. C'est pourquoi les brouillards et entrées maritimes vont s'imposer ce week-end. Ainsi, l'année devrait débuter sous la grisaille pour une majorité d'entre nous. Il faudra se rendre sur les hauts-cantons ou bien en Lozère pour profiter d'un début d'année ensoleillé. Ces nuages bas limiter la baisse des températures la nuit. Nous aurons donc des températures largement positives sous les nuages alors que la fraicheur sera plus présente lors de nuit claire.

La contrepartie est que le thermomètre ne grimpera pas l'après-midi. Nous pourrons avoir de grandes disparités entre l'arrière-pays et les reliefs ensoleillés et les basses plaines et le littoral sous les entrées maritimes. Par exemple, demain les maximales auront du mal à atteindre les 10°C sur les plaines littorales tandis que nous pourrons avoir 16 à 18°C sur les Cévennes.

Carte : Météociel

Dès lundi, le flux devrait basculer avec la fin des entrées maritimes et le retour d'éclaircies malgré la présence d'un voile nuageux sans grande conséquence. Si une petite fraicheur sera possible le matin, le thermomètre repartira à la hausse l'après-midi et nous serons encore une fois bien au-dessus des moyennes de saison. En milieu de semaine prochaine, aux alentours du 5 janvier, des basses pressions vont glisser de Scandinavie vers l'Europe de l'Est. Si nous serons pas directement concernés, un flux de Nord temporairement plus frais est bien probable. Mistral et tramontane pourraient se renforcer accompagnés d'une petite baisse des températures.

Cette baisse des températures sera très relative étant donné que nous partons de très haut. Concrètement, nous pourrions retrouver des conditions plus normales pour un mois de janvier durant une courte période. En effet, les hautes pressions devraient vite reprendre le dessus en fin de semaine prochaine. Cela favorisera de petites gelées par inversion thermique suivies d'après-midis plus douces. En bref, un temps plus proche des moyennes de saison bien qu'au final, nous pourrions rester au-dessus des normales.

Carte : Tropicaltidbits

Au final, l'année ne devrait pas être si douce uniquement à cause des nuages bas qui limiteront la hausse des températures, du moins sur une partie de la région. Par la suite, nous devrions retrouver une alternance de périodes fraiches et douces plus conventionnelles pour un début janvier. La suite du mois est très incertaine. Ce qu'on peut dire, c'est que tous les scénarios sont possibles allant du plus doux au plus froid, du plus perturbé au plus sec. A suivre donc !

Partager sur