Prévisions & Suivi en temps réel

Violents orages la nuit prochaine et dimanche matin sur l'Hérault et le Gard : risque d'inondations !

Un épisode méditerranéen possiblement intense est redouté la nuit prochaine et demain matin surtout entre l'Est de l'Hérault et le Gard. De façon générale, nous soulignons que le risque d'orages fortement pluvieux est revu à la hausse, de façon conséquente. Cet épisode va survenir suite à la mise en place d'un système dépressionnaire peu mobile sur le proche Atlantique. Notre région est au carrefour des influences.

Nous sommes suffisamment proches de cette dépression pour être sous l'influence de ses forçages atmosphériques (passage d'une anomalie dépressionnaire en altitude, cisaillements des vents, divergence des flux) mais aussi suffisamment éloignés pour "bénéficier" d'un flux se saturant d'humidité et de chaleur latente. Période à risque : à priori entre 2/3h la nuit prochaine et demain matin 10h/12h, soit une fenêtre de 7 à 10h environ... ! 

Une première salle pluvieuse est attendue dès ce samedi fin d'après-midi/début de soirée. Elle va s'accompagner de précipitations modérées à passagèrement soutenues, avec déjà un caractère orageux localisé, et va traverser la région d'Ouest en Est. Ces précipitations seront mobiles et ne constituent pas de risque particulier. A l'arrière de cette salve, de fait en cours de soirée/milieu de nuit prochaine, une phase plus "cévenole" est attendue.

Cette dernière va être caractérisée par des précipitations soutenues près des Cévennes ainsi que dans l'arrière-pays de l'Hérault et du nord-ouest Gard. Des intensités pluviométriques > 30 mm/1h sont d'ores et déjà envisagées dans cette seconde salve. Sur les basses plaines littorales, situation alors plus calme... En lien avec le renforcement du vent marin qui va pointer à 70/80 km/h en bord de mer !

En cours de deuxième partie de nuit, ainsi que demain dimanche matin, les conditions atmosphériques de dégradent nettement. De l'instabilité va être advectée par la mer, avec des valeurs de MUCAPE (indice permettant de quantifier l'instabilité de la masse d'air) atteignant 600 à 800 J/kg sur jusqu'en plaines intérieures de l'Hérault et du Gard. Aussi, le fort vent marin présent dans le golfe du lion va focaliser une masse d'air saturée d'humidité en direction de l'est Hérault et de l'ouest du Gard, avec un contenu en eau précipitable laissant suggérer des lames d'eau horaires > 60 mm !

Concrètement, nos services redoutent la mise en place d'orages très pluvieux, peut-être même diluviens, avec des lames d'eau qui peuvent atteindre 80 à 120 mm en 2 ou 3h seulement, et très rarement excéder 200 mm en 4 ou 6h. De tels cumuls vont bien évidemment rester très localisés mais sont significatifs, d'autant qu'ils pourraient tomber en plaine, y compris dans des zones urbanisées... 

Voici les zones exposées à ce risque orageux (à ne pas prendre au pied de la lettre, il s'agit d'une indication et TOUTES les communes ne seront pas impactées de la même manière) : l'Est du bassin de Thau et le lodévois (cette nuit) sinon la plaine de Montpellier/lunel, celle du Pic Saint-loup et du val de londres, tout le Vidourle (risque de crues rapides !) et dans une moindre mesure l'Ouest des Costières/Vaunage/Gardonnenque.

Sur ces zones, des réactions hydrologiques des cours d'eau secondaires est à prévoir, possiblement brutales et violentes, avec risque de débordements dommageables. Plus encore, nous redoutons les ruissellements urbains qui pourraient se montrer violents selon où les orages se produisent. Nous assurerons un suivi en temps réel afin de vous informer de l'évolution de la situation. 

Partager sur