Prévisions & Suivi en temps réel

Vers une semaine de plus en plus perturbée !

Même si le ressenti n'a pas été des plus agréables, ce début d'année est sec sur la région. Les épisodes de neige en plaines n'ont que très peu apporté d'eau. Le déficit est marqué avec par exemple 13 mm à Perpignan, 4,6 mm à Montpellier et seulement 3 mm à Nîmes. Cela reste très peu pour une moitié de janvier où la norme est plutôt située autour de 30 mm. Nous sommes donc parfois 90% sous les moyennes de saison concernant la pluie. Nous pouvons espérer une amélioration la semaine prochaine. En effet, le contexte dépressionnaire va se renforcer en Atlantique.

Jusqu'à présent, nous étions dans un régime de blocage anticyclonique. Les hautes pressions formaient une barrière sur l'Océan empêchant les dépressions de venir de l'Ouest. Cela expliquait ce froid continental sur la France. Alors qu'une bulle anticyclonique va s'isoler sur le Groenland, les dépressions vont se renforcer en Atlantique pour défiler sur notre pays la semaine prochaine.

Source : Pivotal Weather

Dès mardi, le flux marin va s'imposer sur notre région. Il va apporter de nombreuses entrées maritimes. Un épisode pluvieux devrait se mettre en place jusqu'à jeudi. Il concernera surtout l'Est de l'Hérault et le Gard avec des pluies qui iront se bloquer sur les Cévennes. Sur l'ouest de la région, il faudra attendre la fin de cet épisode pour voir un faible passages pluvieux qui reste encore incertain. Ce dernier restera faible. En 48 heures, nous pourrions atteindre 70 à 80 mm sur les reliefs des Cévennes, 5 à 10 mm, localement 20 mm sur les plaines entre Hérault et Gard.

Nous surveillons la résistance de l'air froid en altitude. Cela pourrait transformer cet épisode pluvieux en épisode neigeux seulement sur plus hauts reliefs de la Lozère. Ce temps perturbé ne sera qu'une introduction permettant aux flux d'Ouest Océanique de s'imposer sur la France le reste de la semaine et ce, jusqu'au week-end prochain à minima. Dans ces conditions, les perturbations vont s'enchainer sur tout le pays accompagnées de températures assez douces. Ce flux d'Ouest dynamique sera à surveiller pour le risque de tempête.

Carte : kachelmannwetter

Dès mardi et tout au long de la semaine, il faudra donc s'attendre à un temps perturbé, souvent venté et globalement doux. Cela viendra s'opposer au temps assez sec et froid que nous avons pour ce début janvier. Pour l'instant, ce type de temps est vu perduré jusqu'à la fin du mois et même jusqu'à début février. Tout cela reste au conditionnel car des évolutions restent possibles mais la situation actuelle donne raison à certains modèles saisonniers qui prévoyaient une fin de janvier plus douce et pluvieuse.

Partager sur