Prévisions & Suivi en temps réel

Vers une nuvelle vague de chaleur ?

En cette fin de week-end, nous demeurons sous l'influence d'un vaste système dépressionnaire qui s'étire de l'Islande jusqu'au nord de la France, en passant par le Royaume-Unis. Cette dépression commence à se rétracter vers le nord, à mesure que les hautes pressions se renforcent de l'Afrique du nord à la Méditerranée. Ainsi, après une trêve orageuse et plus fraîche qui n'aura pas concerné toute la région, il semble que l'on se dirige vers une nouvelle pulsion anticyclonique.

Cette dernière devrait mener à un temps graduellement plus chaud, de façon ordinaire dans un premier temps. Par la suite, nos prévisionnistes surveillent d'ores et déjà un risque de vague de chaleur début juillet, peut-être même d'un nouveau risque de canicule. La probabilité que l'on observe de fortes anomalies positives de températures est très importante pour la première décade de juillet. Voici l'évolution du contexte atmosphérique entre le début et la fin de semaine à venir : 

Comme nous le disions juste avant, la hausse sera graduelle. Pour demain lundi, les éclaircies dominent en plaine mais nous conservons par moments des passages nuageux assez denses qui donnent momentanément un ressenti plus mitigé. Concernant les températures, nous avons des maximales de 27 à 28°C sur le Roussillon et l'Ouest du Languedoc, plus fréquemment 30°C sur l'Hérault et jusqu'à 31/32°C sur le Gard. Des températures proches des moyennes saisonnières, en bref.

Mardi, le soleil s'impose de plus en plus franchement, malgré quelques nuages élevés plutôt positionnés sur l'Est de la région (Gard/Lozère). Les températures maximales sont homogènes avec souvent 28/30°C sur le Roussillon et l'Ouest du Languedoc, sinon 30/31°C sur l'Hérault et le Gard, localement 32°C. Mercredi, le soleil s'impose de partout. Les températures continuent de monter avec 32 à 33°C sur toutes les plaines de la région. Nous allons progressivement repasser au-dessus des normales saisonnières : 

Entre jeudi et vendredi, poursuite de conditions bien ensoleillées sur nos départements. Nous pourrions bénéficier d'un faible vent de terre (mistral/tramontane) au moins durant les matinées avant que les brises marines s'imposent l'après-midi (incertain). Ces éventuelles bascules de vent vont jouer sur l'emplacement des plus fortes chaleurs, mais nous aurons souvent 33/35°C en plaine, peut-être plus encore sur le Gard et l'Est de l'Hérault. Quant au week-end prochain, la majorité des scénarios sont fortement anticycloniques.

La masse d'air pourrait se réchauffer sérieusement, avec 50% des scénarios qui voient des T°C > 24°C à 850 hPa. Dans ce scénario, qui se maintiendra la semaine suivante, il y a un risque non négligeable de fortes chaleurs et/ou de canicule sur notre région, avec des valeurs pouvant se rapprocher des 40°C localement. 

Partager sur