Prévisions & Suivi en temps réel

Vers une dégradation puis un coup de froid ? La météo pourrait s'agiter

Vous avez bien profité du beau temps cette semaine ? Nous l'espérons, car cela ne va pas durer ! Les tendances saisonnières allaient dans ce sens et les dernières modélisations confirment que nous nous dirigeons vers une période premièrement agitée puis dans un second temps plus froide. Voici la tendance actualisée. Nous sommes actuellement sous l'influence d'une dorsale anticyclonique qui étend son influence de la France vers l'Italie. Cet anticyclone va se rétracter rapidement vers l'Atlantique en fin de semaine, avant de s'élever vers de plus hautes latitudes (en direction du Groenland/Islande) durant le week-end.

Dès lors, le contexte synoptique va évoluer sensiblement. Un décrochage de bas-géopotentiels et de basses pressions va s'effectuer depuis la mer du nord et la Scandinavie en cours de week-end. Peu massif, ce décrochage évoluera en une goutte froide qui va glisser ensuite vers la France puis dans un second temps vers l'Espagne, où elle va s'isoler. Sa localisation exacte n'est pas encore connue, mais il s'agit d'un contexte favorable à la mise en place d'un épisode pluvieux durable et prononcé sur nos régions Méditerranéennes. Voici la synoptique en question : 

Concrètement, le soleil persiste pour demain vendredi sur toute la région. Matinée fraîche, avec des gelées blanches à l'abri du vent ! Samedi, amorce de dégradation (timide) avec quelques nuages bas sur l'Aude en matinée, qui s'élargissent aux Pyrénées-Orientales et à l'Ouest de l'Hérault en cours d'après-midi et soirée. Le soleil persiste ailleurs ! Dimanche, premières incertitudes. Les nuages gagnent toute la région. Certains scénarios sont pluvieux, surtout entre l'Hérault et le Gard dans un premier temps, mais ce n'est pas unanime alors cela méritera d'être confirmé.

La semaine prochaine, la dégradation se confirme plus sérieusement et devrait persister plusieurs jours, en raison de cette goutte froide qui tournoie sur l'Espagne. Plusieurs minimums dépressionnaires vont se constituer près des Baléares, induisant un flux en basses-couches orienté à l'Est/Sud-Est. Dans ce contexte, les plaines du Roussillon et du sud Languedoc (axe PO, Aude et Ouest de l'Hérault) seront probablement en ligne de mire d'un épisode pluvieux conséquent, pouvant dépasser les 100 mm sur de vastes zones. Rien d'inquiétant pour autant.... l'absence d'instabilité atmosphérique notable sera surement un facteur limitant les intensités pluviométriques et de fait les réactions hydrologiques. Nous aurons de toute façon le temps d'en reparler ! 

Il faudra ensuite voir si la dépression remonte vers le golfe du Lion (scénario probable, mais incertain) ce qui favoriserait l'extension des précipitations à toute notre région. Notez que cet évènement pourrait se produire avec de l'air modérément froid et surtout la présence du vent de terre (mistral noir et tramontane noire). En bref, il pourrait neiger sérieusement en montagne (surtout côté Pyrénées) et le ressenti serait assez hivernal en plaine, avec des maximales se situant sous les 10°C lors des passages pluvieux.

Notez que le temps perturbé se maintiendrait assez durablement la semaine prochaine, avant l'arrivée d'un flux de Nord/Nord-Ouest froid (mais maritime) d'ici une semaine environ. Les modèles GFS et CEP entrevoient des valeurs de -4 à -7°C à 850 hPa sur notre pays : les gelées devraient se généraliser en plaine, ce qui reste ordinaire pour une fin novembre. 

Partager sur