Prévisions & Suivi en temps réel

Vers un temps plus perturbé entre Halloween et la Toussaint ?

Malgré une perturbation en début de mois, ce mois d'octobre est particulièrement sec sur la région. Les températures sont globalement de saison mais les journées sont souvent ensoleillées et le ressenti est généralement doux excepté sur les secteurs où mistral et tramontane soufflent fréquemment. Cette domination des hautes pressions avait été bien anticipé par les modèles saisonniers. Ces mêmes modèles saisonniers entrevoient depuis plusieurs temps le retour des dépressions Océanique pour la première semaine de novembre.

Cela n'est jamais garantie mais les modèles à plus court terme vont désormais dans ce sens avec la constitution d'un vaste système dépressionnaire sur l'Océan Atlantique d'ici la fin de la semaine prochaine. A partir de ce constat, plusieurs scénarios sont possibles et nous allons vous les exposer.

Carte : Pivotal Weather

Sur la carte ci-dessus, nous osbervons bien le système dépressionnaire sur l'Atlantique et qui se rapproche de l'Irlande (couleurs bleues/violettes) tandis que l'anticyclone se décale vers la Russie (couleurs rouges/marrons). Cette configuration est propice à un flux de Sud-Ouest sur la France, donc doux mais plus humide. A partir de là, plusieurs possibilités s'offrent à nous. Si les dépressions circulent sur la Grande-Bretagne avec une dorsale anticyclonique sur le Sud de la France, nous conservons un temps sec et doux mais si les dépressions s'étendent un peu plus au Sud, le flux marin devient plus dynamique et la pluie fait son retour.

Ce dimanche, à l'heure de rédaction de cet article, le scénario pluvieux a tendance à prendre le dessus. En effet, si les hautes pressions pourraient résister encore la semaine prochaine, nous pourrions être concerné par ce changement de temps possiblement entre Halloween et la Toussaint. En effet, si l'on recoupe l'ensemble des modèles, une majorité des scénarios est pluvieuse. La question est de savoir où la pluie est attendue et en quelle quantité. Au vu de l'échéance, cette prévision reste délicate mais il semblerait que les Cévennes soient en première ligne pour les plus importantes pluies.

Cartes : Météociel

Illustration de nos propos avec les cartes ci-dessus. A gauche, il s'agit de la probabilité d'avoir de la pluie > 1 mm pour le 31 octobre. On remarque une probabilité proche des 100% sur les Cévennes, plutôt 50 à 75% en plaines et < 10% sur les plaines des Pyrénées-Orientales. A droite, la carte montre la probabilité d'avoir des cumuls > 25 mm pour ce même dimanche 31 octobre. La probabilité se réduit sur le Gard et se maintient uniquement sur les Cévennes avec 30% environ.

L'échéance est encore lointaine. Cela peut encore évoluer à la baisse comme à la hausse. Ce qui semble se confirmer, c'est un changement de temps entre le 31 octobre et le 1er novembre avec possiblement le retour d'un temps plus dépressionnaire et probablement plus pluvieux. Nous pouvons espérer d'ici là que les précipitations concernent l'ensemble de la région et notamment la moitié Ouest qui en a le plus besoin.

Partager sur