Prévisions & Suivi en temps réel

Vers un prochain épisode pluvio-orageux sur les régions Méditerranéennes

L'épisode pluvio-orageux d'hier mercredi a donné jusqu'à 120 mm en quelques heures dans le Gard, notamment près de Bagnols/Cèze. Malheureusement et conformément aux prévisions, une grande partie de la région est restée en marge de la perturbation. Nos prévisionnistes surveillent d'ores et déjà la semaine prochaine, avec un nouveau risque d'épisode pluvio-orageux sur les régions Méditerranéennes. Les précipitations pourraient (notez le conditionnel) être plus généralisées que lors des épisodes précédents, mais cela reste encore à confirmer. Voici les premières explications.

Actuellement, le contexte synoptique est caractérisé par le positionnement d'une petite goutte froide sur l'Espagne. Cette dernière ne nous influence pas vraiment, mais soulève une dorsale anticyclonique qui s'étirera ce week-end entre l'Italie, l'Est de la France et l'Allemagne, engendrant un nouveau coup de chaleur tardif pour la saison. Ci-dessous, on voit bien le bloc anticyclonique qui s'étire sur une bonne partie de l'Europe Occidentale. A contrario, une grosse dépression s'installe sur l'Atlantique. 

Dans ce contexte, la région sera coupée en deux demain. Les nuages bas s'annoncent nombreux entre l'Hérault, l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Le soleil sera plus généreux du Gard à la Lozère, grignotant un peu de terrain vers l'Est de l'Hérault l'après-midi. Quelques averses vont se produire sur l'Hérault, ainsi que les plaines littorales de l'Aude/PO. Toutefois, les cumuls restent faibles en général, rarement supérieurs à 2 ou 3 mm sur la journée. En bref, la sécheresse va persister dans ces secteurs.

Ce week-end, nous aurons du soleil samedi sauf du côté des Pyrénées-Orientales où les nuages bas restent tenaces (sans pluie). Dimanche, le scénario est assez hésitant mais nous misons pour le moment sur de belles éclaircies, parfois contrariées par des voiles de nuages élevés venus de l'Est. Un changement plus net de temps devrait se produire en début de semaine prochaine, au moment où les dépressions Atlantiques vont s'approcher de notre pays et plus particulièrement du golfe de Gascogne : 

Les nuages seront de retour dès lundi. Nous attendons d'ailleurs la mise en place de pluies orographiques (phase "cévenole") pour ce début de semaine, avec des précipitations parfois modérées. Les pluies pourraient déborder sur les basses plaines de l'Hérault et de l'Ouest du Gard au moins. Malheureusement, l'Aude et les Pyrénées-Orientales resteront en marge pour ce début d'épisode au moins. Mardi, le dynamisme semble s'accentuer d'un cran avec des pluuies copieuses sur les reliefs de l'Hérault et du Gard, peut-être même jusqu'au sud de la Lozère.

Les pluies auront tendance à déborder sur les plaines du Languedoc, ne se limitant à priori pas qu'au Gard, mais se généralisant jusqu'à l'Hérault. L'Aude et les Pyrénées-Orientales pourraient avoir quelques averses, mais c'est malheureusement insignifiant. Par contre, les probabilités de pluie vont croître de partout d'ici la fin novembre, avec un enchaînement probable des perturbations. Ci-dessous l'accumulation brute du modèle CEP pour les 10 jours à venir : 

Partager sur