Prévisions & Suivi en temps réel

Vers un nouveau risque d'épisode pluvieux la semaine prochaine ?

L'automne météorologique est lancé et il en fait pas semblant avec une succession de situations favorables aux pluies Méditerranéennes. Cela a commencé à Montpellier où il est tombé 100 mm en très peu de temps le 3 septembre. S'en est suivi de forts orages dans l'Aude quelques jours plus tard. Ces dernières 48 heures ont été particulièrement pluvieuses autour de la Méditerranée et surtout sur l'Est de l'Hérault et une large partie du Gard avec des inondations parfois importantes. Ce contexte pluvieux est tout à fait classique lors que nous entrons dans l'automne mais nous le savons les saisons se suivent et ne se ressemblent pas. Cet automne 2021 part sur les chapeaux de roues et ne semble pas vouloir s'arrêter en si bon chemin. En effet, une nouvelle goutte froide est déjà attendue ce samedi avant une nouvelle pour la semaine prochaine.

Si vendredi s'annonce comme une belle journée ensoleillée, l'accalmie ne sera que de courte durée. Une dépression va glisser sur la France samedi. Le soleil fera de la résistance sur notre région mais c'est en soirée de samedi que la perturbation est attendue. A priori, elle devrait arriver très atténuée sur les plaines et littoraux avec seulement quelques averses. C'est essentiellement sur la Lozère que de bonnes pluies sont attendues. Nous surveillons davantage la situation pour le début de semaine prochaine.

Carte : Tropicaltidbits

Nous attirons votre attention sur le fait que les incertitudes sont encore présentes. Tout va se jouer sur le positionnement exact de la dépression. C'est assez classique pour ce type d'épisode où le moindre décalage peut tout changer. Ce jeudi matin, nous avons la parfait illustration de cette incertitude entre les deux principaux modèles de prévision (GFS et CEP). Les deux modèles entrevoient la goutte froide la semaine prochaine mais à deux emplacements différents. Le modèle Américain la place sur le Golfe de Gascogne (voir la carte ci-dessus). Cela nous place pile dans l'alimentation douce et instable. Ce scénario est favorable à un épisode pluvieux potentiellement très fort. Les conséquences sont bien différentes pour le modèle Européen.

En effet, si hier soir il était proche de GFS, ce matin, il modélise la dépression plus proche de la France qui pourrait interagir avec celle de samedi qui finirait de s'évacuer. La proximité de l'air frais repousserait l'advection instable plus à l'Est vers l'Italie notamment et nous pourrions même rester totalement au sec. En bref, ces deux modèles sont assez proches dans l'idée générale mais avec des conséquences bien opposées. Ce qu'il faut retenir, c'est qu'une nouvelle possibilité d'épisode pluvieux autour de la Méditerranée se profile pour la semaine prochaine. L'échéance n'est pas si lointaine (environ 5 jours) mais des incertitudes sont présentes. Nous affinerons, comme à notre habtitude, la prévision au fil des jours.

Partager sur