Prévisions & Suivi en temps réel

Vers un coup de froid mi-octobre en France ?

Cet automne 2020 est mouvementé : nous enchaînons les épisodes méditerranéens, les coups de froid, la neige en montagne et les coups de vent. Cela change des automnes précédents qui étaient moins contrastés. Alors que les Alpes-Maritimes sortent tout juste d'un cataclysme climatique, nous surveillons désormais l'arrivée d'un coup de froid précoce mais assez marqué vers la mi-octobre.

Voici l'évolution synoptique modélisée par CEP entre demain mardi et mi-octobre. Nous sommes actuellement au carrefour de deux influences : des basses pressions sont présentes au nord entre le Groenland et le Royaume-Unis, alors qu'au sud s'étirent des hautes-pressions entre le Maroc et l'Espagne (voir carte à gauche ci-dessous). Dans ce contexte, la France est soumise à un flux d'Ouest encore cyclonique, avec des températures assez fraîches et toujours des perturbations qui tendent à s'atténuer en intensité. 

En se dirigeant vers la mi-octobre, ce même modèle CEP (voir carte ci-dessus à droite) entrevoit l'élévation des hautes pressions entre les Açores, le Royaume-Unis et la mer de Norvège. C'est une configuration qui donne généralement des vagues de froid en hiver. Selon CEP, nous pourrions avoir au même moment un décrochage de basses pressions entre la Scandinavie, l'Allemagne et la France, avec un flux de nord-est associé !

Il s'agit probablement d'un scénario un peu "extrême" et qui doit être considéré avec prudence à cette échéance. Si on s'intéresse au modèle GFS au même moment (carte ci-dessous), nous avons un scénario relativement similaire bien qu'un cran moins froid. Toutefois, il est à retenir que l'évolution des modèles va dans le sens d'un coup de froid assez marqué entre le 12 et le 16 octobre sur la France. Nous misons clairement là-dessus. Risque d'épisode pluvio-orageux intense se situant dans l'air chaud, entre l'Italie et la Croatie plutôt (ne nous concernant pas cette fois en France à priori, ce qui est une bonne nouvelle). 

Concrètement, cette baisse des températures pourrait se situer entre 2 et 4°C sous les normales saisonnières pendant une semaine environ. Cela pourrait aboutir à des gelées sur les plaines du nord et de l'est de la France, sous réserve de nuits dégagées et déventées. En montagne, du fort gel est à prévoir, y compris sur notre région au-dessus de 1500 m. Un peu de neige est probable également, entre 600 et 800 m sur les Alpes, 1000 m sur Massif-Central et Pyrénées (à confirmer cela dit !).

Sur nos plaines méditerranéennes, nous surveillerons le vent qui devrait se renforcer et accentuer la sensation de froid. Mistral et tramontane devraient s'approcher des 100 km/h dans leurs domaines, empêchant aux maximales de dépasser les 15°C ! On note un petit risque de gel blanc en cas de nuits déventées près du Val-de-Londres ou du piémont Pyrénéen. Ce temps frais/froid pourrait persister jusqu'au 20 octobre au moins, avant l'éventuel retour de l'anticyclone fin octobre. Nous ajusterons les conséquences et prévisions exactes de cette descente froide dans les prochains jours.  

Partager sur