Prévisions & Suivi en temps réel

Vers le retour des orages la semaine prochaine en France ?

Après une période bien orageuse qui nous a apporté enfin de la pluie, du moins sur une partie de la région, la tendance à un temps plus calme, venté et nettement moins chaud. Avec une température maximale de 28,2°C à Nîmes le 18 août, il s'agit de la journée la moins chaude du mois en étant 2°C sous les moyennes de saison. Ainsi, sur 19 jours, 3 journées ont été sous les moyennes de saison contre 16 au-dessus avec pour l'instant une anomalie de +4°C pour les températures maximales. Déjà entamée hier, la remontée des températures se confirme pour ces prochains jours et surtout la semaine prochaine.

En effet, une dorsale anticyclonique va se mettre en place. Elle nous protègera des perturbations et nous apportera également de l'air plus chaud. Dans ces conditions, nous devrions repasser au-dessus de la barre des 35°C à l'ombre en cours de semaine prochaine. Pas de vraie canicule en prévision mais il s'agira du retour des fortes chaleurs sur notre région après ce court intermède "plus frais".

Carte : Météociel

Ceci étant dit, les hautes pressions pourraient ne pas s'installer durablement. Des basses pressions pourraient circuler entre l'Atlantique et l'Europe sous la forme de talwegs peu dynamiques. Plus concrètement, cette nouvelle période chaud pourrait être rapidement suivie d'un temps plus instable sur la France. Ces talwegs seront porteurs d'air plus frais en altitude qui viendront se confronter à l'air chaud s'accumulant dans les basses couches.

Si le timing et la localisation évoluent encore beaucoup, il est de plus en plus probable de retrouver un temps orageux sur une partie de la France la semaine prochaine, notamment dans la moitié Sud. Nous restons très prudents sur ce point car, comme évoqué, les dépressions s'annoncent peu dynamiques et pourraient avoir du mal à progresser sur notre pays.

Carte : Tropicaltidbits

Dans cette configuration, le Sud-Ouest du pays est plus proche des basses pressions et la probabilité de pluie et/ou d'orages y est donc plus importante. Ces orages pourraient donc avoir du mal à glisser jusqu'à notre région. Toutefois, avec l'arrivée du mois de septembre, ces situations sont logiquement amenées à se répéter. C'est d'ailleurs ce qu'entrevoient les modèles saisonniers.

Cela fait quelques temps que les modèles à moyen terme entrevoient un signal de pluie autour de la Méditerranée pour début septembre. Cela reste une tendance mais les principaux modèles sont en accord pour voir un anticyclone assez haut perché en latitude laissant les dépressions circuler en Méditerranée. C'est encore loin et nous aurons le temps d'y revenir. En attendant, nous retiendrons que la chaleur va s'accentuer ces prochains jours et notamment en début de semaine prochaine avant de possibles orages qui demeurent incertains.

Partager sur