Prévisions & Suivi en temps réel

Vers la première vague de chaleur de la saison ?

Les estivophiles vont se réjouir : nous nous dirigeons probablement vers la première vague de chaleur de la saison pour la semaine prochaine. Il convient de relativiser ce terme vague de chaleur, puisque l'on atteindra pas 35 à 40°C comme en plein été, mais de le mettre dans un contexte de normes saisonnières. En effet, la norme des températures maximales pour un début mai est d'environ 23°C à Nîmes et 22°C à Montpellier. On devrait avoir des valeurs 5 à 6°C supérieures aux normes de saison, durant plusieurs jours, d'où l'emploi de ce terme.

Synoptiquement, l'actuel talweg responsable des quelques averses et orages de la nuit à venir et de demain jeudi va se résorber en se dirigeant vers l'Europe du centre. A l'arrière, c'est l'anticyclone qui va pousser par l'Atlantique. Cet anticyclone va continuer de se renforcer et d'envahir toute l'Europe de l'Ouest entre cette fin de semaine/week-end et la semaine suivante. Aussi, nous soulignons la hausse des températures sur toutes les tranches de la troposphère, avec des valeurs à 850 hPa qui vont passer de +5/+6°C à +14°C sur le sud de la France entre aujourd'hui et la semaine prochaine. 

Pour demain jeudi, nous conservons un temps instable mais il va s'agir de la dernière journée. Après une matinée calme, les cumulus vont bourgeonner et l'on assiste au développement d'averses orageuses d'abord près de la Lozère, des Cévennes, du Larzac et de l'Espinouse. Ces averses orageuses vont ensuite glisser jusqu'en plaines intérieures du Gard et de l'Hérault, ainsi que sur l'Ouest de l'Aude. Normalement, nous aurons des phénomènes ordinaires sous ces orages mais on ne peut exclure, localement, quelques bonnes pluies et/ou de la grêle de petite dimension.

Retour d'un temps bien ensoleillé pour vendredi, avec mistral et tramontane modérés dans les couloirs exposés. Pour samedi et dimanche, les hautes pressions s'installent plus franchement avec un temps franchement ensoleillé, moins de vent et des températures en hausse. Nous devrions atteindre 22/23°C sur les plaines littorales, soumises aux brises marines, mais souvent 24/25°C dans les terres sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude, jusqu'à 27/28°C sur les plaines de l'Hérault et du Gard, et 17/18°C dans les vallées Lozériennes. 

Selon les derniers scénarios, nous avons de bonnes probabilités que la hausse se maintienne la semaine prochaine. Si cela se confirme, nous serions en configuration de blocage anticyclonique, avec un temps ensoleillé, assez peu de vent et des températures pré-estivales. Les minimales seraient ordinaires (peu de vent la nuit, favorisant la baisse des températures) mais les maximales seraient quant à elles voisines de 26/28°C sur les plaines du Roussillon et probablement 28/30°C sur les plaines du Roussillon (soit 5 à 7°C au-dessus des normes).

Le modèle CEP est probablement l'un des plus chauds, avec des 30°C probables sur l'Est de l'Hérault et le Gard :

Partager sur