Prévisions & Suivi en temps réel

Une nouvelle perturbation attendue demain mardi

Le temps va rester perturber entre la nuit prochaine et la journée de demain mardi. Une bulle anticyclonique s'est constituée sur la Scandinavie, alors que la zone dépressionnaire s'étire entre le Groenland et le golfe de Gascogne, aux portes de la France. Demain mardi, le talweg dépressionnaire va balayer notre, dont une partie de nos régions Méditerranéennes. En soirée et nuit prochaine, le vent d'Est/Sud-Est persiste sur le Gard ainsi qu'en limite de l'Hérault. Il advecte de l'air encore humide et instable surtout près du bord de mer.

Dans ce contexte, des pluies orageuses encore intenses sont possibles toujours sur les mêmes secteurs : entre Montpellier, Lunel, le sud de Nîmes, Vauvert et le Grau-du-Roi. Des pluies modérées puis faibles à mesure que l'on s'enfonce dans les terres peuvent aussi toucher une grande partie du Gard, en débordant par moments vers le Pic Saint-Loup, Val de Londres, Pays Gangeois. Demain matin, le vent de Sud-Est se renforce à 30 ou 40 km/h sur les plaines du Gard. La convergence des vents (forçage atmosphérique dont on parle souvent dans ces épisodes) est cette fois repoussée vers l'arrière-pays : 

Durant la matinée, les averses et pluies vont surtout se produire sur la moitié nord du Gard. Les intensités restent ordinaires et salvatrices pour la nature, en raison d'une masse d'air qui n'est pas instable. Le risque d'orages est de fait très faible. Dans l'après-midi, le vent de sud fait que les précipitations restent dans l'intérieur des terres. Le bord de mer est normalement épargné. Il faudra surveiller sur le tiers nord du Gard et le sud de l'Ardèche la formation éventuellement d'une ligne pluvio-orageuse étroite mais peu mobile.

Sur quelques communes (caractère localisé) ce type de ligne peut favoriser des cumuls de 30 à 50 mm en assez peu de temps, voire un peu plus. En soit, ce n'est pas exceptionnel ! En fin de journée, l'anomalie de basse tropopause arrive de l'Ouest, ce qui renforce temporairement le caractère orageux entre Alès, Uzès et Bagnols/Cèze mais avec des pluies mobiles : 

Une nette amélioration est attendue pour la nuit suivante. Mercredi, les hautes pressions marquent progressivement leur retour, autorisant une journée bien ensoleillée sauf du côté des Pyrénées-Orientales où les nuages s'annoncent plus nombreux mais malheureusement sans pluie digne de ce nom. Jeudi, retour d'un voile nuageux assez épais mais le temps demeure sec en plaine. Les températures sont en légère baisse, tout en demeurant bien au-delà des moyennes saisonnières.


Partager sur