Prévisions & Suivi en temps réel

Tendance saisonnière pour le mois de mai : vers des températures assez chaudes ?

Retrouve au sein de cet article une première tendance pour le mois de mai. Les derniers scénarios - qui doivent être considérés avec prudence au regard de l'échéance - convergent vers un mois de mai assez printanier ou estival. Ci-dessous, voici les cartes d'épaisseur des géopotentiels (à gauche) et d'anomalies de températures en basses-couches (2m) à droite pour la première décade de mai. Nous devrions nous retrouver sous l'influence d'un solide anticyclone étiré de l'Afrique Saharienne à la Méditerranée, en passant par la France.

Dans ce contexte, les conditions ensoleillées vont dominer sur nos régions Méditerranéennes, avec des vents plutôt faibles. Nous attendons des températures très chaudes sur le Maroc et l'Espagne qui, progressivement et de façon atténuée, vont gagner le sud de la France. Ainsi, la barre des 25°C devrait être atteinte dès la semaine prochaine et les premiers 30°C probablement vers le 15 mai. A noter, un temps perturbé vers le 10/12 mai, avec de bonnes pluies orageuses de façon temporaire.

Concernant la deuxième décade de mai, elle devrait être caractérisée par la persistance de hautes pressions sur nos régions Méditerranéennes, avec même une progression de l'anticyclone en direction du nord de la France et de l'Europe du Centre. Alors que la première décade devrait être très sèche, nous aurions cette fois quelques orages surtout près des reliefs, mais pouvant isolément déborder jusqu'en plaine. Pluviométrie globalement déficitaire toutefois.

Quant aux températures, elles seraient au-dessus des normes de saison de partout en France, souvent de 1 ou 1.5°C. Dans ce contexte, nous devrions atteindre fréquemment 25 à 30°C sur la Méditerranée, parfois plus de 30°C en cas de vent de terre. Risque des premières "fortes chaleurs". 

Enfin, pour la dernière décade de mai, les hautes pressions devraient migrer vers le nord de l'Europe, sur la Scandinavie. Dans le même temps, le contexte deviendra plus dépressionnaire sur l'Atlantique. Ainsi, la fin mai devrait devenir plus orageuse sur la France, avec des températures toujours chaudes pour la période. En résumé, ce mois de mai s'annonce plus chaud que la normale et souvent assez sec sur nos régions. Le temps pourrait devenir plus orageux en fin de mois mais c'est incertain.

Nous soulignons par ailleurs que les premières projections pour le mois de juin sont anticycloniques, sèches et chaudes à très chaudes ! 

Partager sur