Prévisions & Suivi en temps réel

Tendance météo pour septembre

La fin de l'été approche et il est désormais temps pour nos prévisionnistes de vous apporter une première tendance pour ce mois de septembre. A quoi faut-il s'attendre ? Plutôt des épisodes méditerranéens et cévenols tant redoutés tous les ans ? Plutôt un été indien ? Un mois "normal" ? Voici les premières estimations. Concernant la première décade de septembre, les modèles saisonniers s'orientent vers la poursuite des hautes pressions anticycloniques entre l'Atlantique et la France. Nous devrions ainsi observer un temps assez chaud, avec des maximales encore supérieures à 30°C.

Durant cette première décade, la probabilité d'épisodes méditerranéens/cévenols est jugée assez faible car le bassin Méditerranéen semble à l'écart des basses pressions circulant loin vers le nord. Nous misons ainsi sur une première décade assez ensoleillée (possibles nuages bas sur les basses plaines littorales), sèche et modérément chaude (l'excédent thermique, en rapport aux normales de saison, serait proche de +1°C). Le risque de canicule reste important entre le sud de l'Espagne et le Maroc durant cette période.

Concernant la deuxième décade de septembre, les deux modèles saisonniers que nous utilisons - à savoir ECMWF et CFS - entrevoient un affaissement de l'anticyclone qui va se décaler progressivement vers l'Europe du Nord et de l'Est. Ci-dessous, voici les projections du modèle CFS concernant les géopotentiels (en bas à gauche) et des anomalies de précipitations (en bas à droite). Le signal n'est pas très évident mais il apparaît qu'un contexte progressivement plus dépressionnaire devrait se mettre en place sur le sud de la Méditerranée.

Ceci va dans le sens de températures se situant dans les normes de saison, ou légèrement au-dessus, avec une pluviométrie excédentaire surtout sur le Maghreb et les Baléares. La grande incertitude est de savoir jusqu'où vont remonter ces précipitations. Aucune anomalie particulière ne ressort sur notre région, car nous serons à mi-chemin entre le temps sec prévu sur le nord de la France (cette fois protégé par l'anticyclone) et les intempéries présentes sur l'Afrique du Nord. A surveiller d'ici là... ! Ensoleillement en baisse de façon générale, avec des nuages bas plus récurrents.

Pour la dernière décade de septembre, la situation devrait rester plus ou moins identique avec des hautes pressions centrées sur le nord de la France et de l'Europe, alors que des basses pressions pourraient circuler sur le sud de la Méditerranée. Ce contexte demeure favorable à un flux de secteur sud-est assez doux sur notre Méditerranée Française, avec risque ponctuel d'épisodes pluvieux. De façon objective et au regard des modélisations actuelles, la probabilité de phénomènes hydrométéorologiques intenses est plus significative sur le sud de la Méditerranée, en se dirigeant vers le Maghreb.

En conclusion, septembre devrait thermiquement parlant être plus chaud que la normale, de 0.5 à 1°C environ. Concernant les précipitations, il pourrait s'agir d'un mois "normal" de façon générale avec tout de même des disparités liées aux orages localement forts. Nous resterons attentifs à l'évolution des modélisations d'ici la toute fin août. 

Partager sur