Prévisions & Suivi en temps réel

Tendance météo pour novembre 2020

Ce mois d'octobre est particulièrement automnale. Les valeurs de températures sont actuellement plus proches de celles d'un mois de novembre sur notre région mais aussi à l'échelle de la France. Si cette fraicheur se maintient jusqu'en fin de mois, le mois d'octobre pourrait bien finir sous les normes de saison et cela fait quasiment un an et demi que ce n'était pas arrivé (mai 2019). Les tendances à moyen terme entrevoient quelques périodes un peu plus douces (ou moins fraiches) mais a priori sans excès et sans que cela puisse faire basculer la balance du côté de la douceur pour ce mois d'octobre.

Ce qui nous intéresse ici c'est la tendance pour le mois de novembre. Octobre et novembre vont-ils s'inverser ou au contraire allons-nous continuer dans ce temps souvent perturbé et assez frais digne d'un mois de novembre classique ? Analysons ci-dessous les premiers éléments en notre possession.

Source : Tropicaltidbits

Ci-dessus, le modèle CFS résume bien l'idée générale qui ressort pour ce mois de novembre. Il s'agit ici de l'anomalie de pression en surface. Plus concrètement, la surface en rouge écarlate démontre une puissante anomalie positive sur l'Europe de l'Ouest et du Sud tandis que l'anomalie négative (en bleue) est plus concentrée en se rapprochant de la Russie et de la Scandinavie.

Ainsi, nous attendons un temps à tendance anticyclonique sur la France. Souvent absentes ces derniers temps, les hautes pressions pourraient être récurrentes courant novembre. Quelles conséquences ? Prudence, avec l'approche de l'hiver, anticyclone ne rime pas forcément avec chaleur. En effet, les températures pourraient être contrastées avec des matinées souvent fraîches et des maximales plus douces. Nous pourrions être légèrement au-dessus des moyennes de saison au final mais sans grand excès. A surveiller toutefois quelques coups de douceur ponctuels lors de dorsale anticyclonique.

Source : EFFIS / Copernicus

Si la présence de hautes pressions se confirme, le signal pourrait être très net au niveau des précipitations. En effet, l'ensemble des signaux se tournent vers un mois de novembre plus sec que la normale, surtout autour de la Méditerranée et sur l'ouest du pays. Les pluies pourraient être plus présentes sur le Nord-Est de la France (voir carte anomalie de pluie ci-dessus sur modèle saisonnier d'ECMWF). Ce mois de novembre pourrait être à l'opposé d'octobre, particulièrement perturbé et frais, avec des conditions souvent calmes et surtout sèches.

Dans ce contexte, le risque d'épisode méditerranéen et/ou cévenol est très faible. On ne peut totalement l'exclure. Il est possible d'avoir deux jours de fortes pluies au milieu d'un mois totalement sec sans que cela ressorte dans les tendances. Toutefois, la probabilité d'avoir un temps dépressionnaire est plus faible que pour les deux précédents mois. Cela reste une tendance qui conviendra de confirmer ou non dans un prochain bulletin.

Partager sur