Prévisions & Suivi en temps réel

Tendance météo pour la fin du mois de septembre

Nous entrons dans une période calme et sèche. Cette première moitié de septembre a souvent été dominée par un flux marin avec des températures chaudes pour la saison. Si on prend la station de Nîmes-Courbessac, ces quinze premiers jours sont plus de 3°C au-dessus des moyennes de saison. A l'autre bout de la région, la station de Perpignan est quasiment 4°C au-dessus des moyennes de saison. A cela s'est ajouté un taux d'humidité souvent important donnant un ressenti lourd et humide. La situation va clairement évoluer. Un vaste système dépressionnaire va plonger sur l'Europe centrale accompagné d'une descente d'air froid. Dans le même temps, une dorsale anticyclonique va s'élever sur l'Atlantique.

Ce contexte synoptique sera favorable à une bascule des flux sur notre pays. Mistral et tramontane sont donc de retour et ce samedi s'annonce particulièrement venté avec des rafales qui pourront localement dépasser les 80 à 90 km/h notamment le long du Rhône. Avec ce vent, les températures s'orienteront à la baisse et nous passerons enfin sous les normes (du moins localement et temporairement) avec des maximales qui peineront à atteindre 20 à 22°C sur les secteurs les plus exposés au vent.

Carte : Météociel

Cette arrivée du vent est le début d'une période dominée par ce vent de terre avec des pressions qui s'orienteront à la hausse. Ainsi, aucune pluie n'est en vue à court/moyen terme. Exemple ci-dessus avec le modèle GFS et l'accumulation des précipitations d'ici samedi 24 septembre. Il faut donc comprendre que nous avons très probablement une semaine sèche en prévision avec un vent souvent présent. Si certains secteurs ont été très arrosés, la majorité de la région reste en déficit de pluie. Il est important de le rappeler.

C'est pourquoi nos regards se tournent pour la dernière semaine de septembre. Pour arriver à cette échéance, nous changeons de modèles et d'échelle pour analyser sur le long terme. Des signaux apparaissent pour la fin du mois. En effet, l'activité dépressionnaire pourrait se renforcer sur le proche Atlantique pouvant déborder en Méditerranée. Ainsi, la pluie pourrait faire son retour sur notre région d'ici la fin du mois.

Carte : EFFIS / Copernicus

On peut le remarquer ci-dessus où nous observons des secteurs en bleus synonymes d'anomalies de pluie autour de la Méditerranée. Rien de certain bien entendu mais en analysant les cartes d'un autre modèle saisonnier (CFS), le constat est le même avec un signal de pluie sur notre région. D'autres paramètres démontrent que cette fois-ci, la moitié Ouest de la région pourrait être plus concernée mais sans certitude.

Au final, nous retiendrons que nous entrons dans une semaine de temps sec, temporairement plus frais et souvent accompagné de vent accentuant ce ressenti plus frais. La dernière semaine de septembre pourrait être de nouveau plus humide avec des probabilités de pluie qui apparaissent sur les modèles à moyen/long terme. Cela est encore lointain et bien évidemment, c'est à affiner progressivement en se rapprochant de l'échéance. Nous manquons encore d'eau et nous ne pouvons que souhaiter ces épisodes pluvieux, tant qu'ils ne sont pas dommageables.

Partager sur