Prévisions & Suivi en temps réel

Temps plus instable la semaine prochaine sur la France !

Une goutte froide a circulé sur l'Espagne pour finir sa course sur la France où elle s'est désagrégée. Cela a tout de même suffit aux orages qui se sont développé en majorité en mer pour déborder sur le littoral Héraultais. La station de Montpellier-Fréjorgues a relevé 100 mm en seulement 2h. Sans être exceptionnel, cet épisode orageux nous rappelle que début septembre marque le début de l'automne météorologique qui coincïde avec les premiers épisodes Méditerranéens. Alors que les hautes pressions ont tendance à regagner du terrain, une nouvelle goutte froide va se former sur l'Atlantique.

Comme très souvent, elle donne du fil à retordre aux modèles de prévision. Son placement va induire toute les prévisions pour la semaine prochaine. Un simple décalage d'un centimètre sur la carte et nous passons d'un risque orageux à un beau soleil sur notre région. Toutefois, les scénarios commencent à s'accorder sur sa trajectoire.

Carte : Tropicaltidbits

Ci-dessus, l'animation montre la trajectoire de cette goutte froide. On l'observe dans un premier temps au large du Portugal pour ensuite remonter vers la Galice et le Golfe de Gascogne. Elle devrait mettre plusieurs jours pour suivre ce chemin en débutant lundi au large du Portugal pour finir vers le proche Atlantique aux alentours de jeudi. Dans ces conditions, un flux de Sud à Sud-Ouest va se mettre en place sur la France. Ce flux s'accompagnera d'air plus chaud. Dans un premier temps, c'est une nette hausse des températures qui est attendue.

Ces fortes chaleurs vont surtout se concentrer sur le Sud-Ouest du pays mais nous observerons également une hausse des températures sur notre région mais qui se limitera à l'intérieur des terres. En effet, la semaine prochaine sera dominée par un flux marin doux mais aussi humide. Les entrées maritimes seront souvent de la partie, surtout près des littoraux où les températures auront du mal à grimper. Autre conséquence de ce flux de Sud-ouest, l'instabilité sera en hausse sur le pays. Là encore, le placement exact de la dépression fixera le risque orageux. A priori, ce dernier sera plus probable sur l'Ouest de l'Occitanie et l'Aquitaine. Cela sera à affiner mais nous devrions globalement rester à l'écart de ce temps orageux.

Carte : Météociel

Au final, c'est un temps assez lourd qui nous attend la semaine prochaine. L'humidité sera assez importante et se traduira par la présence d'entrées maritimes surtout sur les littoraux mais qui pourront parfois déborder dans les terres. Ces nuages bas limiteront la hausse des températures sur les plages tandis que nous pourrions dépasser les 30°C dans l'intérieur des terres avec un ressenti plus important en raison du taux d'humidité. Le risque d'orages est jugé marginal voire nul en marge d'un temps plus instable dans le Sud-Ouest du pays. Nous surveillons la fin de semaine et le week-end prochain. Le temps dépressionnaire pourrait finir par se rapprocher de notre région. Toutefois, l'échéance est encore lointaine et la fiabilité est mauvaise. Nous aurons donc de meilleures opportunités pour y revenir plus en détails.

Partager sur